/sports/opinion/columnists
Navigation

Allen fait oublier Price

HOCKEY-NHL-OTT-MTL/
Photo USA TODAY Sports On sait à quoi s’attendre de Jake Allen et c’est rassurant en l’absence de Carey Price.

Coup d'oeil sur cet article

Pendant que l’on s’interroge sur l’état de santé de Carey Price, je me sens rassuré à l’idée que le Canadien mise sur un auxiliaire de luxe en Jake Allen. Il fait oublier Price puisqu’on ne parle pas tant que ça de sa blessure. 

• À lire aussi: L’avant-match à la loupe

• À lire aussi: C’est presque dans la poche

• À lire aussi: À une victoire de la coupe Gagarine

J’ose à peine imaginer quelles seraient les discussions ces jours-ci si le CH ne misait pas sur un gardien de qualité comme Allen à l’approche des séries en l’absence de Price. Ça serait probablement la panique, mais pour la première fois depuis les beaux jours de Jaroslav Halak, le Canadien peut se passer du numéro 31. 

Je considère toujours Price comme le gardien numéro un et la stabilité d’Allen lui permet de prendre le temps qu’il faut pour récupérer. 

Le gros problème toutefois avec les commotions cérébrales, c’est qu’il est très difficile d’établir une date de retour au jeu, et en plus, l’athlète doit vivre une période durant laquelle il ne peut tout simplement pas faire d’efforts physiques. 

Les séries approchent et on peut dire maintenant avec 85 % de certitude que le Canadien y participera. Ce n’est jamais facile de revenir d’une blessure et dans le cas de Price, on parle de deux blessures en quelques semaines, dont une commotion. Quand reviendra-t-il et dans quelle forme sera-t-il ? Ça reste à voir. 

Je m’attends toujours à voir Price devant le filet du Tricolore au début des éliminatoires, mais je n’ai aucune idée du niveau où il jouera. 

Déjà qu’on se demandait d’un match à l’autre depuis le début de la saison quel Carey Price serait devant la cage, je me pose la question encore plus aujourd’hui.  

Par contre, la bonne nouvelle, c’est que l’on sait à quoi s’attendre de Jake Allen, et ça, c’est rassurant.  

Le choix de Ducharme

Dominique Ducharme aura à prendre une décision. Je crois qu’il devra donner une chance à Price de reprendre son poste, mais à mon avis, il devra déclasser Allen pour être l’homme de confiance en séries. Je ne dis pas qu’Allen est numéro un, mais il est en avance sur son coéquipier, et je veux voir Price mériter sa place. 

D’une manière ou d’une autre, je suis convaincu que l’on verra Allen devant le filet du Canadien à un certain point au cours des séries, et comme on semble se diriger vers un duel contre les Maple Leafs, je préfère la situation de Montral à celle de Toronto devant les buts, même si Frederik Andersen a repris l’entraînement. 

Si jamais l’absence de Price devait se prolonger, je crois que Cayden Primeau pourrait faire un bon travail en cas d’urgence. 

Il n’a pas livré la performance étincelante qui aurait pu forcer la main de Ducharme, mais j’aime ce que j’ai vu de lui samedi à Calgary. Il était un peu nerveux, mais il n’a pas été responsable de la défaite. 

Match de séries 

Le Canadien a bien failli mordre la poussière à Calgary, mais la victoire de lundi était très importante. Le Tricolore n’a marqué que deux buts, mais, au moins, l’avantage numérique a produit et c’était bon de voir le capitaine Shea Weber trouver le fond du filet. 

De plus, en séries, il faut gagner ce genre de match de 2 à 1 et c’est exactement ce que le Canadien a fait. 

L’équipe demeure toutefois fragile et on l’a vu dans les deux premiers duels à Calgary. Dans les deux cas, deux buts en fin de première période des Flames ont changé l’allure de la rencontre.

Ça me démontre que mentalement, il y a encore des lacunes et c’est une bonne chose de ne pas être dans une saison de 82 matchs. 

-– Propos recueillis par Gilles Moffet 

Entrefilets  

Bon début de Caufield 

HOCKEY-NHL-OTT-MTL/
Photo USA TODAY Sports

J’ai bien aimé le jeu de Cole Caufield à son premier match dans la LNH. On aurait tous aimé qu’il marque, mais on sait que ça viendra. C’est un mini Ovi et il me fait penser à Alexander Ovechkin dans plusieurs facettes de son jeu. Les séquences dans lesquelles on le voit à l’entraînement démontrent à quel point il est talentueux. Je tiens à féliciter Dominique Ducharme pour avoir utilisé Caufield aux côtés d’un joueur responsable comme Phillip Danault et ainsi éviter de le placer dans des situations à risque. Il aurait pu l’utiliser à cinq contre trois, mais je n’ai aucun problème à favoriser les vétérans dans une telle situation. 

Bonne décision d’Andrew Shaw 

HOCKEY-NHL-OTT-MTL/
Photo d'archives, Pierre-Paul Poulin

Andrew Shaw a pris la bonne décision en annonçant sa retraite et en écoutant ses médecins. L’effet des commotions cérébrales est terrible et lorsque j’étais au Minnesota, j’ai vu mes coéquipiers Guillaume Latendresse et Pierre-Marc Bouchard souffrir de gros maux de tête. À 29 ans, Shaw a toute la vie devant lui et il peut dire « mission accomplie », surtout pour un choix de cinquième tour. Il est un autre petit joueur qui prend une retraite prématurée, mais lorsque les blessures te forcent à jouer d’une façon différente, et qu’en plus, ta santé est en jeu, il n’y a pas trente-six solutions. 

Les gardiens des Bruins 

Jeremy Swayman
Photo AFP
Jeremy Swayman

J’aime beaucoup ce que je vois du jeune gardien de but des Bruins de Boston Jeremy Swayman et j’ai bien hâte de voir ce qui va se passer dans les prochaines semaines. Est-ce que Swayman pourrait être l’homme de confiance en séries ? Chose certaine, il y aura des changements puisque Tuukka Rask et Jaroslav Halak sont en fin de contrat. D’après moi, Halak va signer une autre entente et il épaulera Swayman la saison prochaine. Je crois que c’est terminé pour Rask à Boston.

Tuukka Rask
Photo AFP
Tuukka Rask

Jaroslav Halak
Photo AFP
Jaroslav Halak