/sports/baseball
Navigation

De quoi rendre papa Guerrero fier...

De quoi rendre papa Guerrero fier...
AFP

Coup d'oeil sur cet article

Vladimir Guerrero fils a réussi, mardi soir, un exploit que son célèbre père, pourtant membre du Temple de la renommée du baseball, n’a jamais accompli dans l’ensemble de sa carrière : frapper trois circuits dans un même match. 

• À lire aussi: Trois circuits et sept points produits pour Vladimir Guerrero fils

Mais il ne faut pas s’y méprendre : l’ancien joueur des Expos de Montréal Vladimir Guerrero était le premier à se réjouir des succès de son fils dans la victoire de 9 à 5 des Blue Jays de Toronto, à Dunedin, contre les Nationals de Washington.

«Quelle soirée pour mon fils! Tout le travail paie», a d’abord écrit le paternel, sur son compte Twitter.

Vladimir Guerrero publiait plus tard les principales statistiques de «Junior», sur le réseau social, soit sa moyenne au bâton de ,360, ses sept circuits et ses 19 points produits en ajoutant la mention «papa fier (proud dad)».

De quoi rendre papa Guerrero fier...
AFP

Jamais deux sans trois?

Vladimir Guerrero fils, qui est d’ailleurs né à Montréal, avait précédemment déjà connu deux matchs de deux circuits dans le baseball majeur. À titre comparatif, son père a réussi un doublé à 42 occasions, dont 19 fois dans l’uniforme des Expos. Il a ensuite joué avec les Angels de Los Angeles, les Rangers du Texas et les Orioles de Baltimore. Dans son cas, l’expression «jamais deux sans trois» ne s’est toutefois jamais appliqué.

À propos du héros de mardi soir, Guerrero fils a évidemment savouré le moment, d’autant plus que deux de ses trois longues balles ont été frappées contre l’excellent lanceur Max Scherzer. Et tout a commencé par un grand chelem en troisième manche pour un total de sept points produits dans cette rencontre.

«Tout ça est fantastique, je me sens vraiment béni présentement, a commenté Guerrero fils, après le match, tel que cité par le site web du baseball majeur. De frapper deux circuits contre une légende comme Scherzer, c’est incroyable comment je me sens. Tout est relié à ma préparation et au travail que je fais avant les matchs.»

De quoi rendre papa Guerrero fier...
AFP

Grâce à la saison morte

Guerrero fils avait par ailleurs perdu une quarantaine de livres durant la saison morte en République dominicaine.

«Nous avions parlé avec lui l’an dernier et à la fin de la saison, a pour sa part mentionné le gérant des Blue Jays, Charlie Montoyo. Son but était d’être en meilleure forme et de faire mieux. Il l’a fait et il mérite tout le crédit du monde pour ce qu’il accomplit présentement, car il a eu une saison morte incroyable. Il fait ce que nous pensions il allait faire.»

De quoi rendre papa Guerrero fier...
AFP

Le plus jeune chez les Jays

En plus de réussir un exploit inégalé par son père, Vladimir Guerrero fils est aussi devenu, à 22 ans et 42 jours, le plus jeune joueur dans l’histoire des Blue Jays à frapper trois circuits en un match.

À propos du paternel, il avait 23 ans quand, pour la première fois, le 2 avril 1998, il avait réussi deux circuits dans un même match. Malgré ce doublé aux dépens du lanceur Jason Schmidt, les Expos avaient d’ailleurs perdu 4 à 3, au Stade olympique, face aux Pirates de Pittsburgh.

Guerrero a totalisé 449 circuits dans le baseball majeur. Son fils a réussi, mardi, ses 29e, 30e et 31e.

De quoi rendre papa Guerrero fier...
AFP

Vladimir Guerrero fils 

  • Parties jouées : 205 
  • Total de circuits : 31 
  • Matchs avec 2 circuits : 2 
  • Matchs avec 3 circuits : 1 
  • Vladimir Guerrero 
  • Parties jouées : 2147 
  • Total de circuits : 449 
  • Matchs avec 2 circuits : 42 
  • Matchs avec 3 circuits : 0 

À VOIR ÉGALEMENT...