/news/coronavirus
Navigation

Début de la vaccination de masse au Québec dès vendredi

Coup d'oeil sur cet article

La prise de rendez-vous pour la vaccination de masse contre la COVID-19 est commencée au Québec avec les 50 ans et plus, et sera graduellement ouverte à toute la population adulte d'ici le 14 mai. « D'ici deux semaines, toute la population adulte pourra prendre rendez-vous pour se faire vacciner », a indiqué le ministre de la Santé Christian Dubé.  

• À lire aussi: Une partie du Bas Saint-Laurent en rouge foncé

• À lire aussi: COVID-19: le Québec compte 1042 nouveaux cas et 10 décès de plus

• À lire aussi: Des Québécois heureux d'avoir reçu le vaccin AstraZeneca

C’est un « grand jour pour le Québec », a-t-il ajouté. La fin d’un « cauchemar », a ajouté le directeur national de la Santé publique, le Dr Horacio Arruda. « Ne pas avoir assez de vaccin était un cauchemar. C’était un cauchemar de devoir choisir qui pouvait être vacciné, dans quel groupe prioritaire. Maintenant nous pouvons dire, j’ai un rêve, et ce rêve devient réalité », a-t-il dit. 

Photo courtoisie, Ministère de la Santé

Où se faire vacciner ?

Lorsque votre groupe d’âge sera admissible à la prise de rendez-vous, le portail Clic santé vous proposera plusieurs sites où vous faire vacciner. En plus des gros centres de vaccination, comme le Stade olympique à Montréal, et des pharmacies, les entreprises privées seront mises à contribution. « À compter de la semaine prochaine, 10 entreprises seront déjà en action pour vacciner leurs employés, leurs familles et la population de la région. Les pharmacies recevront aussi davantage de doses à compter de la semaine prochaine. Maintenant, il n'y a plus aucun doute, on va réaliser notre objectif du 24 juin », a indiqué le ministre Christian Dubé. 

Est-ce ouvert à tous ?

Oui. Pour l’instant, la vaccination était réservée à des groupes précis (personnes vulnérables, plus âgées, travailleurs essentiels, malade chronique par exemple). Mais dès maintenant, les personnes de 50 à 59 ans pourront prendre rendez-vous sur Clic Santé, pour tous les vaccins (et pas seulement le Astra Zeneca). « Par la suite, on va descendre par tranches d'âge de cinq ans tous les deux jours. On parle bien de l'âge des personnes, et non en fonction des années de naissance », a précisé M. Dubé. Dès le 14 mai, tous les Québécois âgés de plus de 18 ans pourront prendre rendez-vous.  

  • Écoutez l’entrevue de Jocelyne Sauvé, médecin spécialiste et vice-présidente associée aux affaires scientifiques à l’INSPQ   

Mais les ados ?

Le vaccin Pfizer peut être administré de façon sécuritaire aux 16 ans et plus. Mais la campagne de vaccination générale ne vise que les 18 ans et plus. Le gouvernement du Québec explique que les mineurs seront rejoints ultérieurement dans une campagne spécifique en milieu scolaire. Pour l’instant, aucun vaccin n’est homologué au Canada pour les 12 à 15 ans. Ajoutons toutefois que les personnes qui ont une maladie chronique ou un problème de santé augmentant le risque de complications de la COVID-19 âgé de 16 ans et plus peuvent déjà prendre rendez-vous. 

À quand la deuxième dose ?

Le délai maximal entre les deux doses est de quatre mois, mais cet écart pourrait être moindre avec l’arrivée massive de doses de vaccin en juillet, août et septembre. Québec aura un plan plus clair d’ici quelques semaines. «Si les vaccins sont au rendez-vous, bien les équipes de vaccinateurs seront là, et on va accélérer dans la deuxième dose », a indiqué le responsable de l’opération vaccination, Daniel Paré. Cet écart sera toutefois beaucoup plus court pour les personnes immunosupprimées. « Potentiellement quatre semaines », a dit le Dr Arruda, car « on sait déjà que souvent, à une première dose, ils ne répondent pas autant ». 

Ça donne quoi d’être vacciné ?  

Les bénéfices personnels de la vaccination sont démontrés. L’ensemble des vaccins disponibles protègent à plus de 80 % contre les formes graves de la COVID‐19 empêchant ainsi les hospitalisations et les décès. Mais il s’agit aussi d’un «passeport vers la liberté», martèle le gouvernement. M. Dubé assistera à des «présentations» sur un plan de déconfinement en fin de semaine, et aimerait pouvoir faire des propositions «dans les prochaines semaines». «Au fur et à mesure qu’on vaccine, on devient de plus en plus certains d’être capables de présenter un plan [de déconfinement]»  

Je travaille, à quel moment je peux me faire vacciner ?  

La stratégie de vaccination du Québec sera modifiée pour s’adapter à la réalité d’une population plus jeune et active. « Lorsqu'on va arriver dans nos groupes les plus jeunes, bien, on va vouloir donner des types d'accessibilité différente, notamment la vaccination à l’auto, allonger les heures d’ouverture, et augmenter le nombre de vaccinateurs les soirs et les fins de semaine pour accommoder les travailleurs.         

À voir aussi           

Situation au Québec

En date du

Cas confirmés

Total

Décès

Total

Vaccins administrés

Total 84 837+ 9 264

Tests effectués

Total 5 195 725+ 35 114

Hospitalisations

Total

Soins intensifs

Total

Voir tous les chiffres