/entertainment/shows
Navigation

Pour découvrir la danse contemporaine

Franciszka
Photo courtoisie Le court métrage Franciszka du chorégraphe Elias Djemil.

Coup d'oeil sur cet article

Présente depuis 2017 dans le quartier Saint-Roch, la Maison pour la danse propose un grand événement en ligne, samedi et dimanche, qui a pour objectif de démystifier la danse contemporaine.

L’événement Fait Maison permettra aux gens de plonger dans cet univers à travers de courtes performances, des courts métrages, une soirée d’impro-danse et des classes de danse virtuelle. 

L’événement est gratuit, sauf pour la diffusion du long métrage Élégie d’Annie Gagnon.

Fait Maison, qui devait être présenté l’année dernière, avait été annulé en raison de la pandémie.

« On avait envie de créer un moment fort autour de la Journée internationale de la danse du 29 avril. L’idée était d’inviter les gens dans les studios de la Maison pour la danse et leur présenter ce que l’on fait », a indiqué, lors d’un entretien, la directrice générale Valérie Lambert, lors d’un entretien.

L’édition virtuelle de cette année offrira de petites portes d’entrée pour les gens qui ne connaissent pas la danse contemporaine et qui voudraient s’y initier. Fait Maison s’adresse autant aux néophytes qu’aux connaisseurs. 

Le volet Solos maison offrira dix œuvres originales d’une durée d’une minute qui présenteront un éventail de ce qui se fait en danse contemporaine.

Il sera même possible de participer à cinq classes de danse qui seront offertes par la plateforme Zoom. 

Fait Maison présentera une performance à relais, samedi et dimanche, entre midi et 20 h, dans la vitrine de la Maison pour la danse sur la rue du Roi. 

« Quatre artistes offriront une performance en continu. On avait envie d’un truc qui soit de l’art vivant et qui ne sera pas présenté en numérique », a fait savoir Valérie Lambert. 

Un passeport, disponible sur site de la Maison pour la danse, donne accès aux liens de visionnement. Une contribution volontaire est suggérée.