/news/coronavirus
Navigation

Reprise progressive des chirurgies

Coup d'oeil sur cet article

Alors que les cas de COVID-19 diminuent au Québec, les activités chirurgicales reprennent progressivement dans les hôpitaux. 

• À lire aussi: Québec serre la vis aux cadres sur les heures supplémentaires

• À lire aussi: Stabilité au Québec et hausse en Ontario

C'est le cas à l'Hôpital Pierre-Boucher de Longueuil qui a fonctionné au tiers de sa capacité en début de pandémie. Ses salles d'opération sont désormais utilisées à 70% de leur capacité.

À l'Hôpital Pierre-Boucher, près de 5000 personnes sont en attente de chirurgies. C'est environ 800 de plus qu'il y a un an. Dans l'ensemble des trois hôpitaux de la Montérégie-Est, incluant Saint-Hyacinthe et Sorel-Tracy, 9000 patients attendent, ce qui représente une augmentation de 1000 personnes comparativement à l’an dernier.

«On a dû mettre de côté, à la première vague, beaucoup les cas de cataractes, les cas d'orthopédie, dont les cas de prothèses de hanche, de genou», a mentionné à TVA Nouvelles Khedidja Chemmen, directrice adjointe de la chirurgie au CISSS de la Montérégie-Est.

La liste d'attente a pu augmenter parce que de nombreux patients n'ont pas consulté leur médecin de famille, craignant la COVID, et n'ont pas été recommandés à des médecins spécialistes.

Rappelons que dès la première vague, à l’Hôpital Pierre-Boucher de Longueuil, le centre hospitalier a été réaménagé pour accueillir des malades infectés par la COVID-19.

Pendant un certain temps, l’hôpital pouvait compter jusqu'à 115 cas du coronavirus hospitalisés. Cela a eu naturellement un impact majeur sur les activités chirurgicales et sur le bloc opératoire.

Situation au Québec

En date du

Cas confirmés

Total

Décès

Total

Vaccins administrés

Total 84 837+ 9 264

Tests effectués

Total 5 195 725+ 35 114

Hospitalisations

Total

Soins intensifs

Total

Voir tous les chiffres