/news/transports
Navigation

Deux ans de rabais sur le permis de conduire

Les conducteurs québécois économiseront près de 200 $ en 2022-2023

Coup d'oeil sur cet article

Grâce aux surplus engrangés par la SAAQ, la majorité des conducteurs québécois n’auront qu’une vingtaine de dollars à débourser pour renouveler leur permis de conduire en 2022 et en 2023.

Notre Bureau parlementaire a appris que le ministre des Transports, François Bonnardel, annoncera vendredi un congé de paiement de deux ans sur la contribution d’assurance qui doit être payée à chaque renouvellement de permis.

Concrètement, les conducteurs d’un véhicule de promenade économiseront environ 90 $ par année, en 2022 et en 2023. Seuls les frais d’administration (4,75 $) et les droits (18,60 $) devront être acquittés pour que le permis soit valide.

Les mauvais conducteurs continueront à payer plus cher, soit de 50 $ à près de 450 $ de plus selon le nombre de points d’inaptitudes inscrits au dossier.

Les conducteurs de moto, qui se sont retrouvés avec une facture de près de 800 $ cette année pour le renouvellement de leurs classes 5 et 6, et de leurs immatriculations, auront droit à un rabais d’environ 150 $ par année en 2022 et en 2023.  

  • Écoutez la chronique politique de Rémi Nadeau, chef du Bureau parlementaire à Québec, sur QUB radio:   

Plus d’un milliard $ en remise

En somme, c’est un total de plus d’un milliard $ qui sera retourné dans les poches des Québécois, sous forme de remise de capital au renouvellement du permis de conduire.

Selon ce qu’il a été possible d’apprendre, environ 6,4 millions de détenteurs de permis profiteront de cette mesure, qui sera présentée comme une façon de contribuer à la relance post-pandémie.

Parmi les éléments qui permettent d’offrir ces rabais : l’amélioration du bilan routier observée en 2020, combinée à la performance des placements du Fonds d’assurance automobile au cours des dix dernières années.

Le taux de capitalisation de ce fonds est passé de 82 % en 2010 à 156 % en 2020. Les actuaires de la SAAQ prévoient que ce taux sera de 125 % après remise.

Le bilan routier partiel pour l’année 2020 (janvier à octobre) faisait état d’une baisse, par rapport à l’année précédente, de plus de 11 % du nombre de blessés graves à la suite d’un accident de la route. Si la pandémie a pu influencer le bilan routier, la tendance à la baisse demeure : de 2015 à 2019, la moyenne du nombre de blessés a chuté de 18,5 % et le nombre de morts, de plus de 3 %.

Plus cher dès 2024

Il faudra toutefois se préparer à payer beaucoup plus cher une fois que ces deux années de rabais seront passées.

En effet, le montant de la contribution d’assurance de base sera haussé de près de 10 $ l’an prochain. Son coût sera ensuite révisé selon l’inflation au cours des années subséquentes, ce qui fera en sorte que le permis de conduire pour un véhicule de promenade, en 2024, pourrait couter autour de 120 $, à moins que la SAAQ soit en mesure de procéder à une nouvelle remise de capital. 

Des économies pour les conducteurs  

Coût total du permis de conduire*  

  • 2021 : 87,28 $  
  • 2022 : 23,35 $  
  • 2023 : 23,35 $  
  • 2024 : 118,18$   

Économie totale en 2022 et 2023 :  

  • 184,11 $   

*Incluant la taxe de 9% sur la prime d’assurance, les frais d’administration de 4,75$ et les droits sur le permis de 18,60 $ (données de 2021). Nos calculs sont faits à partir de ces données pour les années 2022, 2023 et 2024.