/news/consumer
Navigation

Janvier à mars 2021: les ventes de piscine ont bondi de plus de 400 % au Québec

DM canicule-01
Photo daniel mallard

Coup d'oeil sur cet article

La pandémie a eu des incidences sur les habitudes de consommation des Québécois au cours de la dernière année et c’est l’industrie de la piscine qui en sort la grande gagnante.

• À lire aussi: Projet de 100 M$ sur la plage du lac Saint-Joseph

Ne sachant pas encore comment s’orchestrera la prochaine saison chaude, à savoir si les Québécois seront invités encore une fois à demeurer à la maison, plusieurs citoyens ont décidé de continuer d’investir dans leur foyer comme ils l’ont fait en 2020.

Ainsi, selon des données de la firme Moneris, qui fournit des solutions de paiement par carte de débit et de crédit à travers le pays, l’industrie de la piscine a vu ses ventes exploser de 432 %, de janvier à mars 2021, par rapport à la même période de l’année précédente. Il s’agit de la plus forte hausse au pays.

Les autres secteurs qui ont le mieux tiré leur épingle du jeu, au chapitre du sport, sont les boutiques de vélos avec un bond de 77 % de leurs ventes, devant le golf (+32 %).

Comme on l’a vu, les animaux de compagnie ont gagné en popularité depuis que le Québec, à l’instar du reste de la planète, a sombré dans la pire crise sanitaire des 100 dernières années. Ainsi, les ventes des animaleries ont progressé de 20 % – sans compter les ventes des éleveurs et celles réalisées directement entre citoyens – alors que les cliniques vétérinaires ont fait des affaires d’or, en hausse de 45 % par rapport à la période de janvier à mars 2020.

Comme les gens ont été confinés chez eux, ils ont fait plus souvent le ménage, semble-t-il. Ainsi, les volumes d’achat des articles ménagers ont augmenté de 9 %. Enfin, les ventes des services de santé ont crû aussi de 9 %.

Moneris a indiqué que les données du reste du Canada montrent «un large contraste en ce qui a trait aux piscines, aux animaleries et aux cliniques vétérinaires, catégories pour lesquelles le Québec se classe largement en tête».

En revanche, les secteurs du golf et des articles ménagers ont connu un engouement beaucoup moins important que dans les autres provinces.