/news/coronavirus
Navigation

Le passeport vaccinal, «synonyme d’un échec de société»

opinions - lettre ouverte - faites la différence - Dr Mathieu Si
Photo courtoisie Le Dr Mathieu Simon, chef des soins intensifs à l’IUCPQ.

Coup d'oeil sur cet article

L’instauration d’un passeport vaccinal représenterait un «échec sociétaire» pour le Québec, selon le chef de l'unité des soins intensifs de l'Institut universitaire de cardiologie et de pneumologie de Québec (IUCPQ). 

«Si on a besoin de mettre ces règles-là pour convaincre les gens d’aller se faire vacciner, on a déjà, comme société, perdu un peu. Malheureusement, ce sera peut-être nécessaire», a expliqué le Dr Mathieu Simon, en entrevue à QUB radio, vendredi.

Il est en effet favorable à son imposition dans le cas où l'adhésion de la population laisserait à désirer: «J’aime beaucoup mieux un passeport vaccinal que des yoyo de confinement-déconfinement».

Le chef de l'unité des soins intensifs de l’IUCPQ encourage les Québécois à aller se faire vacciner, le seul geste à poser pour renouer avec la normalité de voir «les enfants à l’école, les travailleurs au travail et les restaurateurs aux fourneaux».

Commentaires

Vous devez être connecté pour commenter. Se connecter

Bienvenue dans la section commentaires! Notre objectif est de créer un espace pour un discours réfléchi et productif. En publiant un commentaire, vous acceptez de vous conformer aux Conditions d'utilisation.