/finance/business
Navigation

Sonder s’en va en Bourse

La firme cofondée par des Québécois a annoncé ses couleurs vendredi matin

Coup d'oeil sur cet article

Quatre mois après avoir obtenu un prêt de 30 M$ du gouvernement Legault, la firme américaine de location d’appartements Sonder a annoncé vendredi matin son désir d’entrer en Bourse avec une «société d'acquisition à vocation spéciale» (SPAC).

• À lire aussi - Sur un 10 cents: un balado pour faire rayonner l’entrepreneuriat québécois

«Nous sommes extrêmement enthousiastes relativement à la transaction avec Gores, que nous considérons comme une évolution naturelle de notre relation de longue date et qui nous permettra d’accélérer notre croissance et de devenir la marque incontournable au 21e siècle dans le domaine de l’hébergement hôtelier», a déclaré par communiqué Francis Davidson, cofondateur et chef de la direction de Sonder.

En décembre dernier, l’entreprise cofondée par des Québécois avait annoncé, aux côtés du ministre de l’Économie, Pierre Fitzgibbon, et du premier ministre, François Legault, son intention d’établir à Montréal un centre décisionnel de 182 M$. 

Investissement Québec (IQ) avait accordé un prêt de 30 M$ à Sonder, dont 5 M$ seront «pardonnables» pour un centre de décision de 700 employés, ici, qui emploiera une centaine de spécialistes en intelligence avec des salaires de 140 000$ d'ici cinq ans.

Fondée en 2014 par Francis Davidson et Martin Picard à Montréal, Sonder a son siège social à San Francisco. Sonder exploite plus de 300 propriétés dans une trentaine de marchés dans huit pays.

Sonder vise des ventes d’environ 4 G$ US en 2025.

Direction maintenue

Vendredi, la firme a indiqué que sa fusion avec la compagnie Gores Metropoulos II porterait sa valeur à 2,2 G$ US. 

Ces 2,2 G$ US représentent 3,6 fois les ventes de Sonder prévues pour 2022. Notons que les actionnaires actuels de Sonder garderont une participation de 74% dans la société pro forma.

Cette fusion sera rendue possible grâce à un placement privé de 200 M$ US d’investisseurs comme Fidelity Management & Research Company LLC et par une gestion de BlackRock Inc et Senator Investment Group. 

Au total, Sonder pourra amasser plus de 650 M$ US. 

Après la clôture, Sonder maintiendra en place son équipe de direction. Francis Davidson restera chef de la direction, et Sanjay Banker restera président et chef des finances.

À VOIR AUSSI...