/weekend
Navigation

Activités culturelles: quoi voir ce week-end

Richard Abel
Photo d'archives, Pierre-Paul Poulin Richard Abel

Coup d'oeil sur cet article

Voici quelques suggestions d’activités culturelles à faire ce week-end.

Films québécois à volonté

Vous avez raté plusieurs des films québécois qui ont pris l’affiche dans la dernière année ? Voici l’occasion de faire un peu de rattrapage. La 39e édition des Rendez-vous Québec Cinéma, qui bat son plein depuis mercredi, propose sur sa plateforme virtuelle plus de 300 films de chez nous. Cette sélection comprend plusieurs nouveautés incluant un bon nombre de longs métrages qui se sont illustrés dans la dernière année, dont Nadia, Butterfly, 14 jours, 12 nuits et Suspect numéro un

► Où : rendez-vous.quebeccinema.ca. Tous les films peuvent être visionnés à l’achat d’un passeport virtuel de 35 $.

— Maxime Demers

Richard Abel autour du monde

Le pianiste Richard Abel propose de faire un tour du monde musical lors de son nouveau concert virtuel, diffusé du 1er au 3 mai sur la plateforme Live dans ton salon. Entouré d’une dizaine de musiciens et d’artistes, il souhaite transporter son auditoire des États-Unis à l’Allemagne, en passant par l’Autriche et l’Italie, avec un répertoire composé de pièces des Beatles, de Strauss, d’Abba ou des Mariachis. 

► Où : Les billets virtuels sont en vente au coût de 20 $ sur le site livedanstonsalon.com

— Sandra Godin

Portrait-robot

En manque de séries policières depuis que District 31 a quitté l’antenne ? Portrait-robot pourrait combler ce vide. Relayé depuis quelques semaines par Club illico, ce thriller en 10 épisodes brasse les cartes en exploitant un corps de métier qu’on voit rarement — voire pas du tout — à la télé : celui de portraitiste. Réalisé par Alexis Durand-Brault (Au secours de Béatrice, La galère), il met en vedette Rachel Graton, Sophie Lorain, Rémy Girard et Adrien Belugou. On aime beaucoup la facture visuelle, qui rappelle celle de David Fincher, réalisateur de Seven et Zodiac.

► Où : Club illico

— Marc-André Lemieux