/weekend
Navigation

Balade au zoo Ecomuseum

WE 0501 CHANGER D'AIR 
PHOTO 1
Photo courtoisie, Zoo Ecomuseum Kola le corbeau, populaire malgré lui…

Coup d'oeil sur cet article

Vous vous souvenez de Kola le corbeau, qui a été enlevé à l’Ecomuseum ? C’était le 24 novembre dernier. Si vous avez suivi l’histoire, qui avait soulevé une vague de sympathie, vous savez qu’il a été retrouvé deux semaines plus tard dans un bac au bord de la route. 

Retourné à l’Ecomuseum, où il vit depuis quatre ans, on peut le voir à nouveau en chair, en os et en plumes.

À ne pas confondre avec une corneille, le corbeau, plus imposant, est l’une des nombreuses espèces du Québec à découvrir dans ce zoo unique à Sainte-Anne-de-Bellevue, dans l’ouest de l’île de Montréal. 

Safari éclair

Le long d’un chemin faisant le tour du site, on peut observer de près des animaux qu’on n’a pas souvent l’occasion de croiser lors de nos randonnées. Un porc-épic. Un loup. Des lynx. Ici et là, il y a de belles photos à prendre avec son téléphone. 

La plate-forme d’observation, reliée au chemin faisant le tour du site.
Photo courtoisie, Zoo Ecomuseum
La plate-forme d’observation, reliée au chemin faisant le tour du site.

Plusieurs milieux de vie sont aménagés. Une loutre enjouée s’ébat dans un bassin imitant un plan d’eau bordé de rochers. Les pékans ont assez d’espace pour grimper dans les arbres. Dans un sous-bois, on peut apercevoir Timothea, un renard roux femelle à trois pattes, fort populaire au zoo. 

Une halte s’impose à la plate-forme d’observation des aigles aux abords de l’étang, laquelle donne une superbe vue d’ensemble. Deux aigles sont parmi les animaux les plus âgés du zoo, soit Jimmy, 37 ans, et Wonka, 28 ans.

Bon à savoir 

Élizabeth Landry, zoologiste avec Ruby, une buse à queue rousse.
Photo courtoisie, Zoo Ecomuseum
Élizabeth Landry, zoologiste avec Ruby, une buse à queue rousse.

À partir de la fin des classes auront lieu des animations spéciales tous les jours, toutes les 30 minutes sur la terrasse, où l’on peut aisément garder une distance entre visiteurs. Oiseaux de proie, reptiles et autres animaux viendront émerveiller petits et grands. 

Au fait, le port du couvre-visage est obligatoire sur le site, incluant le parcours extérieur, lequel n’est pas à sens unique. Il faut réserver, mais il est possible de modifier la date de notre visite jusqu’à 24 heures d’avis. 

Pour une sortie en famille, l’Ecomuseum est une valeur sûre. 

►COVID-19 : Avant vos déplacements, veuillez consulter les consignes sanitaires en vigueur. (www.quebec.ca/coronavirus)

 

ZOO ECOMUSEUM  

  • Accès en auto : A-40 O, sortie 44    
  • Animaux : plus de 100 espèces   
  • Carte interactive avec l’application Ondago   
  • Accessible en fauteuil roulant (site certifié Kéroul)  
  • Frais d’entrée : 18,50 $ par personne de 16 ans et plus, 10,75 $ par enfant de 3 à 15 ans   
  • 514 457-9449  
  • zooecomuseum.ca   

 

D’autres idées de sorties  

En vélo sur la TransTerrebonne 

Au nord de la rivière des Mille Îles, le réseau cyclable traversant Terrebonne s’étire sur 50 kilomètres. Accessible en majeure partie pour la famille et agrémenté de haltes. Carte Ondago à télécharger sur votre téléphone. 

terrebonnemascouche.com

 

Au bord de l’eau au RécréoParc

À Sainte-Catherine, à l’ouest du pont Samuel-De Champlain, une piste cyclable et un chemin piétonnier longent le fleuve. Ici et là, on a une belle vue sur les rapides de Lachine. L’endroit est idéal pour un pique-nique. 

https://recreoparc.org/