/lifestyle
Navigation

C’est (toujours) le temps des conserves maison!

C’est (toujours) le temps des conserves maison!

Coup d'oeil sur cet article

La fabrication de pain, la confection de gâteaux et autres initiatives artisanales ont connu un essor bien documenté depuis le début de la pandémie. La mise en conserve aussi. 

La science culinaire ne cessant d’évoluer et les gens recherchant à la fois saveur, fraîcheur et qualité quand il est temps de manger, l’équipe du «Grand livre des conserves Bernardin» vient de déposer sur les tablettes une édition revampée contenant de nouvelles recettes et des techniques simplifiées.

Faibles en sodium, faibles en sucre

Les avantages des conserves et de la préservation des aliments sont nombreux, comme le souligne Sarah Page, chef et styliste culinaire ayant collaboré au livre. Ils renforcent l’estime de soi, améliorent l’expérience gustative et jouent un rôle important en matière de santé.

«Ça te permet de savoir la provenance de tes aliments [...], tu sais qu’ils sont très frais, tu connais quels ingrédients ont été ajoutés et tu n’as pas à ajouter beaucoup de sel, précise-t-elle. Il y a des gens qui surveillent leur consommation de sodium et il est parfois difficile de trouver certains produits faibles en sodium au supermarché.»

Pour certains, le sel est un ennemi. Pour d’autres, c’est le sucre qui a mauvaise réputation. Parmi les nouveautés du livre, on retrouve donc des confitures et des gelées faibles en sucre, entre autres.

Fraîcheur recherchée

Ce qu’il faut aussi savoir, c’est que la saison est toujours bonne pour mettre les fruits et les légumes en pot. Il n’y a pas que l’automne pour profiter des vertus d’une telle pratique. L’élément clé, c’est la fraîcheur des produits, tel que le souligne Sarah Page.

«Tu dois préserver les aliments quand ils sont à leur maximum de fraîcheur. Je dis toujours aux gens de ne pas se servir de vieux produits. Si tu peux te servir de fruits congelés pour faire de la confiture, c’est parce qu’ils ont été congelés alors qu’ils étaient au sommet de leur fraîcheur.»

«Tu dois penser aux fruits et légumes de la saison et planifier le tout. Ta recette sera bien meilleure. Et si tu es pour passer deux heures à préserver quelque chose et à conserver le résultat pendant six mois dans ton garde-manger, tu dois t’assurer que c’est aussi bon que ça puisse l’être.»

Mais que dire à ceux et celles qui trouvent le processus long et ardu? «C’est une recette, comme toute chose. Plus tu en fais, plus c’est facile. C’est très simple si tu y vas par étape.»

D’ailleurs, la deuxième édition du «Grand livre des conserves Bernardin» s’est fait un point d’honneur de simplifier les façons de faire.

10 conseils pour réussir ses conserves 

À quiconque souhaite savourer les aliments qu’il a conservés, Sarah Page offre 10 importantes règles à suivre en cuisine.

1.Commencez avec une recette qui a été entièrement testée, donc sécuritaire, et suivez les étapes à la lettre.

2.Assurez-vous que les aliments choisis soient le plus frais possible.

3.Même si vous aimez être créatif, ne procédez pas à des substitutions ou à des ajouts dans les recettes autres que les herbes séchées et les épices.

4.Visez la propreté la plus complète (surfaces de travail, ustensiles, mains, etc.), car les bactéries viennent gâter la nourriture.

5.Faites en sorte que vous disposez de tous les outils nécessaires sous la main, que ce soit une marmite à eau bouillante ou à pression, une pince à bocaux, un entonnoir et un support de mise en conserve.

6.Lisez attentivement la recette au complet. Réunissez ensuite tous les ingrédients et l’équipement avant de commencer.

7.Ne réutilisez pas vos couvercles afin que le sceau soit intact. Vos couvercles qui ont déjà servi peuvent aider au rangement dans le frigo et le garde-manger.

8.Préchauffez impérativement vos pots de conserve et placez-les sur un linge à vaisselle ou une surface de silicone.

9.Optez toujours pour du vinaigre à 5% d’acidité - blanc, rouge ou du cidre - quand vient le temps de réaliser vos marinades. Les autres vinaigres causeront des pertes.

10.Laissez reposer les pots pendant 24 heures avant de les manipuler. Puis, rangez-les dans un garde-manger frais et sombre.