/sports/racing
Navigation

Trop peu...trop tard pour Lessard

Un brillant top dix pour le pilote québécois au circuit du Kansas

Raphael Lessard
Photo courtoisie, GM Racing Raphaël Lessard a pris le huitième rang sur le circuit ovale du Kansas, samedi.

Coup d'oeil sur cet article

À un moment où une victoire était presque cruciale pour poursuivre son parcours dans la série des Camionnettes Camping World en 2021, Raphaël Lessard a dû se contenter samedi du huitième rang au circuit ovale du Kansas.

Ce Top 10, un deuxième en sept départs cette saison, a été le résultat d’un effort remarquable du pilote beauceron confronté à un bolide au comportement particulièrement capricieux tout au long de la soirée.

La course a été remportée par le vétéran Kyle Busch, qui signe sa 61e victoire dans la spécialité.

Raphaël Lessard a été impliqué dans un accrochage dès les premiers instants de la course.
Photo courtoisie, Écurie GMS
Raphaël Lessard a été impliqué dans un accrochage dès les premiers instants de la course.

Après s’être élancé de la 15e place sur la grille de départ, Lessard n’a pas été en mesure d’améliorer son sort à la conclusion du premier segment où il aura terminé à la 21e position.

Au second segment, la situation n’est pas plus reluisante pour le pilote de 19 ans puisque son nom apparaît à la 22e place à la conclusion de l’étape.

« Ce n’est pas compliqué, a raconté Lessard en entrevue au Journal, je me suis battu pendant toute la course avec une camionnette sous-vireuse [train avant instable]. À chacun de nos arrêts au puits de ravitaillement, on a effectué des changements très importants, mais ça n’a pas porté fruit.

« En fin de course, j’ai été très combatif pour gagner des places, mais c’était trop peu... trop tard. Même mon équipe n’a pas vraiment compris pourquoi on avait autant de difficulté à être compétitifs. »

Un volant menacé

Selon des rumeurs de plus en plus persistantes, Lessard pourrait bien perdre le volant de sa camionnette numéro 24 la semaine prochaine au circuit de Darlington, en Caroline du Sud.

Un journaliste américain a indiqué vendredi que l’élu serait le jeune Californien Jack Wood, un pilote de 20 ans qui défend les couleurs de l’équipe GMS dans la série de développement ARCA.

Lessard n’a pas caché, en entrevue au Journal un peu plus tôt samedi, qu’il n’était pas certain, faute de budget, de continuer à courir en Camionnettes.

« On espère que ça ne se terminera pas là, a-t-il reconnu. On vit d’espoir, mais je suis dans l’inconnu pour l’instant. »

Or, il appert que son équipe, GMS et surtout la division Chevrolet tiennent mordicus à Lessard. Quitte à faire l’impasse sur 2021 pour revenir plus fort l’an prochain.

Des sources nous on aussi fait savoir que certains partenaires sont à tenter de trouver les fonds pour permettre au Québécois de participer aux trois prochaines courses de la série qui font partie du programme très alléchant « Dash 4 Cash ».

Outre Darlington la semaine prochaine, les deux autres épreuves seront disputées le 22 mai au majestueux Circuit des Amériques, dans l’État du Texas, et le 28 mai à Charlotte, en Caroline du Nord.

Si une victoire vaudra 50 000 $ au gagnant dans l’une ces trois courses, un deuxième gain lui permettrait de mettre la main sur 250 000 $. Trois victoires sur trois assureraient une cagnotte d’un demi-million de dollars. 

Keselowski en position de tête

En vertu de sa victoire la semaine dernière sur l’anneau de vitesse de Talladega, Brad Keselowski partira premier cet après-midi sur la grille de départ de l’épreuve de la Coupe NASCAR qui aura lieu au circuit du Kansas.

Le pilote de l’écurie Penske sera accompagné par William Byron sur la première rangée. Michael McDowell, Kevin Harvick, Matt DiBenedetto, Austin Dillon, Ryan Blaney, Christopher Bell, Kyle Busch et Cole Custer suivront dans l’ordre. Le départ est prévu à 15 h, heure de l’Est.