/weekend
Navigation

Aura, la chienne qui calme Maxim Martin

Maxim Martin
Photo d'archives, Pierre-Paul Poulin

Coup d'oeil sur cet article

Aura, une belle femelle berger australien rouge merle âgée de 9 mois, suit Maxim partout, tous les jours, et même à la radio. Peut-être qu’on la verra aussi sur scène, espère-t-il !

Quelle est la raison qui vous a poussé à avoir ce chien chez vous ?

C’est une belle histoire. Ça fait des années que je pense avoir un chien, mais avec mon horaire, ce n’est pas évident. Il y a un an et demi, on m’a diagnostiqué un TDAH, à la surprise de personne... Ma psy et mon médecin m’ont parlé de médication, mais je ne voulais pas, car j’ai tendance à l’addiction. J’avais déjà entendu parler de chiens de service et je me suis dit : « Pourquoi pas ! » Pendant le premier confinement, le projet s’est mis en place. J’étais célibataire et j’ai trouvé ça long. J’ai fait mes recherches et trouvé un éleveur. J’ai eu la chance d’avoir Aura. C’est un changement de vie radical.


Pourquoi êtes-vous plus « chat » ou « chien » ?

Je suis plus « animaux », point. Si je gagnais au loto, je m’achèterais une fermette. J’ai eu des chats pendant longtemps, dont le dernier qui est décédé il y a peu de temps, à 20 ans, et qui représentait une bonne partie de ma vie. Ma fille a un cheval et fait de l’équitation. Et ça fait des années que je voulais un chien.


Comment décrire en quelques phrases la personnalité de votre animal ?

Elle est affectueuse, très sociale et rassembleuse. Elle est dynamique, enjouée et brillante comme ce n’est pas possible. Elle a une belle joie de vivre. C’est un berger australien assez facile et pas trop excité. Elle est capable d’être bien chill. Elle vient avec moi au studio pour mon émission Le retour et reste couchée tranquille par terre, à côté de moi. Ça me calme. Et puis, elle est tellement belle. Elle a des yeux hallucinants. Je craque pour ses yeux. Et elle a déjà compris que je suis facilement manipulable.


Racontez-nous un fait inusité ou particulier concernant votre animal.

Depuis que je l’ai, tous les matins à 7 h sans faute, elle saute dans mon lit et me réveille en me léchant la face. Je n’ai plus besoin de réveille-matin.


Racontez-nous un de ses mauvais coups.

Elle nous a fait le coup deux fois de manger un plateau de nourriture qu’on s’était servi, pendant qu’on avait le dos tourné. Elle a englouti un pâté à la vitesse de l’éclair quand elle a vu qu’on s’approchait pour lui enlever.


Quelle est son activité préférée ?

Le parc à chiens. Elle est très sociale avec les chiens. Aura ne court pas après la balle. Non ! Elle court après les chiens qui courent après la balle. De mon côté, j’aime la synergie qu’il y a là. Tout le monde se jase. Je crois qu’elle aime aussi le moment où on est couchés le soir dans mon lit, tout tranquilles. 


Quel est son endroit préféré ? 

Je la sens bien partout. Dès le début, quand je suis allé la chercher chez l’éleveur, pendant tout le trajet de retour qui a duré 4 h, elle était sur mes genoux et semblait déjà bien.


Qu’auriez-vous aimé savoir avant d’obtenir Aura ?

Rien du tout. C’est une nouvelle aventure. Je la découvre au quotidien. Je m’adapte. En même temps, j’avais fait mes recherches et lu beaucoup avant de l’adopter. J’étais renseigné. Je savais dans quoi je m’embarquais.


Qui s’occupe de votre animal lorsque vous partez ?

On se sépare le moins possible. On a une relation fusionnelle. Je la traîne partout avec moi. Mais s’il le faut, ce n’est pas un problème : tout le monde se bat pour la garder !


En quoi Aura vous aide-t-elle ?

Elle installe un calme dans ma vie. Même mes collègues à la radio le remarquent et ont vu la différence. Je m’occupe d’elle. Aura dépend de moi pour tout et je lui donne beaucoup d’attention, ce qui m’aide à décrocher. Quand je suis trop dans ma tête, le simple fait d’aller marcher avec elle va me ramener et me faire du bien. 

À propos de Maxim Martin 

Sa tournée pour son 5e one-man-show redémarre à la fin avril. On peut l’entendre à la radio sur les ondes d’Énergie dans l’émission Ça rentre au poste. On peut le retrouver avec sa fille dans un nouveau projet, Max et Livia : le podcast.