/world/pacificasia
Navigation

Inde : New Delhi prolonge son confinement anti-COVID d’une semaine

Inde : New Delhi prolonge son confinement anti-COVID d’une semaine
AFP

Coup d'oeil sur cet article

La capitale indienne, New Delhi, va rester confinée une semaine supplémentaire à cause de la flambée de contaminations au coronavirus, ont annoncé les autorités de la mégapole samedi. 

« Le confinement à New Delhi est prolongé d’une semaine », a annoncé Arvind Kejriwal, le chef du gouvernement de la ville, sur Twitter.

Le confinement devait s’achever initialement lundi, mais le nombre de nouveaux cas continue d’augmenter rapidement dans l’immense ville de 20 millions d’habitants.

Selon les derniers chiffres du ministère de la Santé, New Delhi a recensé 27 000 nouveaux cas et 375 décès ces dernières 24 heures.

Mais avec un taux de positivité atteignant presque 33 % lors des tests au coronavirus, les experts jugent que les chiffres réels sont bien plus élevés.

Les hôpitaux de la ville sont submergés de malades, entraînant des pénuries de lits, de médicaments et d’oxygène aux conséquences souvent fatales pour de nombreuses personnes, qui meurent devant les établissements sans pouvoir être soignées.

La plupart des cimetières de New Delhi sont désormais pleins et nombre de crématoriums fonctionnent en continu, brûlant parfois des corps sur des terrains vagues ou des stationnements.

Au niveau national, l’Inde a enregistré plus de 400 000 nouveaux cas samedi - c’est le premier pays à atteindre pareil bilan en l’espace de 24 heures.

En avril, elle a enregistré plus de 7 millions de nouvelles contaminations au coronavirus.