/entertainment/tv
Navigation

«Le 422»: plus d’action et l’arrivée d’Hélène Florent durant la 2e saison

«Le 422»: plus d’action et l’arrivée d’Hélène Florent durant la 2e saison
PHOTO COURTOISIE TÉLÉ-QUÉBEC

Coup d'oeil sur cet article

Les amateurs de la série fantastique «Le 422» en auront plein les yeux avec les 12 épisodes de la deuxième saison, actuellement en tournage. Et ils découvriront un nouveau personnage joué par Hélène Florent. 

Lors d’un affrontement entre les Gardiens de l’ombre et ceux de la lumière, on pourra apprécier le jeu de la comédienne qui goûtera enfin aux joies de la science-fiction. Elle joindra ses forces aux membres du deuxième groupe.

«Le 422»: plus d’action et l’arrivée d’Hélène Florent durant la 2e saison
PHOTO COURTOISIE TÉLÉ-QUÉBEC

Effets spéciaux et thèmes actuels

En ramenant à l’écran ce qu’il qualifie de «”Goonies” surdimensionné», l’auteur-concepteur-producteur Benoit Lach n’a pas voulu faire patienter davantage les téléspectateurs soufflés par la conclusion de la première saison.

«Quand tu fais de la science-fiction, tu n’as pas le choix, dans la saison 1, d’établir des choses. Alors, ça te prend un certain temps avant de rentrer dans l’action, explique celui qui signe seul les nouveaux textes. Pour comprendre le coeur du “422”, il faut se rendre à l’épisode 6 [...] Dans la saison 2, tu rentres dans l’action... C’est haletant dès le début et c’est excitant... Il y a plus d’épreuves, plus de jeunes et plus de Guerriers de l’ombre. Il y a moins de parents.»

Bien sûr, les effets spéciaux seront toujours au rendez-vous. Et ils continueront de servir l’histoire, assure Benoit Lach.

«Il va y en avoir autant et c’est toujours en lien avec l’épreuve des jeunes, ce n’est jamais gratuit. Dans la saison 1, on a vécu l’épreuve de trois jeunes et là, on en vit de deux jeunes dont on va découvrir le passé, avec eux, à travers les épreuves et les effets spéciaux. Dans la saison 1, il y avait des thèmes comme le courage, la vérité, l’authenticité, l’empathie. Cette année, c’est beaucoup l’amour, la famille. Il y a des thèmes forts dans ce qu’on vit et ce dont on a besoin de voir à l’écran.»

«Le 422»: plus d’action et l’arrivée d’Hélène Florent durant la 2e saison
PHOTO COURTOISIE TÉLÉ-QUÉBEC

Temps et préparation

Certes, la pandémie est venue quelque peu compliquer le retour du «422». Mais elle a aussi permis à l’auteur de placer les choses comme il le souhaitait.

«Ça nécessite parfois de la réécriture parce que quand on apprend qu’un comédien est rendu en zone 2 et que j’ai 12 comédiens dans une pièce, ça ne se passe plus. Ça prend de l’imagination, mais on était préparé, confie Benoit Laich. La grosse différence avec la saison 1, c’est que je faisais la distribution et les textes n’étaient pas encore tous écrits alors que cette année, ç’a été presque un an de préparation. Ça change la “game”.»

Le grand manitou de la série a fortement apprécié le luxe d’avoir du temps. Cela se reflétera au «kodak», précise-t-il. Et il a beaucoup appris.

«Ça vaut la peine de prendre plus de temps. Un diffuseur qui nous demanderait de rapidement sortir un “show”, on y penserait à deux fois. L’importance d’être préparé, d’avoir un minimum de quatre mois où tes textes sont faits, surtout dans une série de science-fiction... Il y a tellement d’enjeux, de décors, de costumes, de VSX; tu as besoin d’un temps de préparation.»

Réalisée par Philippe Grenier, la deuxième saison de la série «Le 422» n’a pas encore de date de début à Télé-Québec.

«Le 422»: plus d’action et l’arrivée d’Hélène Florent durant la 2e saison
PHOTO COURTOISIE TÉLÉ-QUÉBEC