/news/society
Navigation

L'état de l'église de Saint-Ours inquiète

Coup d'oeil sur cet article

L’église de Saint-Ours, située en plein cœur de ce village de la Montérégie, doit encore subir des travaux pour assurer l’intégrité du bâtiment, près d’un an après la réalisation de travaux d’urgence lorsque la façade menaçait de s’effondrer.

Près de 25 000 $ ont dû être investis rapidement pour sécuriser la façade il y a un an, a ainsi expliqué le vicaire général de la paroisse de Saint-Ours, Claude Lamoureux.

Avoisinant les 150 ans, il est plutôt normal que l’église, classée au patrimoine, nécessite encore de l’entretien, a affirmé M. Lamoureux.

«On a fait faire un carnet de santé, qui nous appelle à porter des modifications importantes à ce joyau qui nous est donné par nos devanciers», a précisé le vicaire général.

Et selon ce carnet de santé, 3 millions $ doivent être investis dans les trois prochaines années pour s’assurer que le bâtiment soit sécuritaire.

La structure de la bâtisse s’est notamment retrouvée fragilisée par les vibrations des automobiles qui empruntent la route 133, située à proximité de l’église.

«C’est pourquoi je pense qu’on a besoin de toutes les ressources possibles, gouvernementales, provinciales, municipales et aux niveaux des paroissiens pour conserver ce joyau», croit Claude Lamoureux.