/sports/football/alouettes
Navigation

Des louanges pour Lestage

Coup d'oeil sur cet article

Danny Maciocia a été animé par un sentiment de fierté lorsqu’il a vu que son ancien protégé, le joueur de ligne offensive Pier-Olivier Lestage, avait signé un contrat avec les Seahawks de Seattle.

• À lire aussi: Le casse-tête de Maciocia

C’est le directeur général des Alouettes qui avait convaincu Lestage de se joindre aux Carabins de l’Université de Montréal il y a quelques années.

« Il peut jouer à toutes les positions, a dit Maciocia. Dans la NFL, je le vois évoluer au poste de centre ou de garde. 

« C’est un joueur qui apporte un aspect physique sur le terrain. C’est quelqu’un qui va s’imposer tous les jours à l’entraînement ou lors des matchs. Lorsqu’il va embarquer sur le terrain, la personne qui sera en avant de lui est mieux d’être prête. Il a une seule vitesse. »

Sept clubs intéressés

Ce que Lestage a réalisé n’est pas banal. Malgré l’annulation de sa saison dans le Réseau du sport étudiant du Québec, il a été en mesure d’attirer les regards des recruteurs de la NFL. 

Pas moins de sept formations du circuit Goodell ont démontré de l’intérêt. 

« Les Giants de New York, les Cards de l’Arizona et les Jaguars de Jacksonville m’ont appelé à son sujet », a précisé Maciocia. 

« Si les Seahawks ont fait signer un contrat à un joueur du Québec, qui n’a pas joué en 2020, ça veut dire beaucoup à son sujet. Je pense que son entraîneur de position et l’entraîneur-chef l’ont déjà appelé. 

« Je crois qu’il pourrait avoir toute une opportunité de faire partie, pas seulement de l’équipe d’entraînement, mais probablement de la formation de 53 joueurs qui vont ‘’s’habiller’’ en 2021. »

Pas le seul

Outre Lestage, deux autres Québécois ont trouvé preneurs dans la NFL. Le demi défensif Benjamin St-Juste a été sélectionné par l’équipe de Washington au troisième tour, alors que l’ailier rapproché Bruno Labelle a signé une entente avec les Cards à titre de joueur autonome.