/sports/hockey
Navigation

Hockey féminin: cri du coeur de Mélodie Daoust

Mélodie Daoust
Photo Agence QMI, Joël Lemay Mélodie Daoust

Coup d'oeil sur cet article

Le 21 avril dernier, le gouvernement de la Nouvelle-Écosse a annoncé à Hockey Canada qu’elle n’approuvait plus la présentation du Championnat mondial de hockey féminin sur son territoire, forçant ainsi l’annulation de l’événement, deux semaines avant que les premiers coups de patin y soient donnés.

Et il y a trois jours, la Fédération internationale de hockey sur glace (IIHF) a annoncé de nouvelles dates pour la tenue du tournoi, du 20 au 31 août prochain, sûrement en Alberta. Encore là, rien n'est coulé dans le béton.

Les joueuses de la formation canadienne sont encore grandement déçues de la tournure des événements.

«Honnêtement, je suis encore sous le choc, a avoué Mélodie Daoust, lundi soir, lors de son passage à l'émission JiC sur les ondes de TVA Sports. Ça fait deux ans qu'on n'a pas joué dans un tournoi. Pour nous, c'est la coupe Stanley. On est malheureusement mises de côté un peu trop facilement, ça fait deux ans qu'on s'entraîne sur glace et hors glace pour ce championnat-là qui a encore une fois été reporté.»

«C'est une déception pour nous, les joueuses, c'est une déception pour le personnel, mais aussi pour le hockey féminin. Les petites filles n'ont pas d'idoles, elles voient juste qu'on se fait tasser.»