/news/coronavirus
Navigation

Pfizer et Moderna à favoriser pour les femmes enceintes, selon le CCNI

Coup d'oeil sur cet article

Le Comité consultatif national sur l’immunisation (CCNI) recommande aux femmes enceintes de favoriser les vaccins à ARN messager, soit ceux de Pfizer/BioNTech et Moderna. 

L’administration de ce vaccin aux femmes enceintes devrait avoir lieu uniquement après un «consentement éclairé» qui comprend une discussion concernant les données probantes sur l’utilisation de vaccins contre la COVID-19 jusqu’ici pour cette catégorie de population, a précisé le CCNI lors d'une mise au point sur les vaccins disponibles au Canada lundi.

«Une étude récente aux États-Unis n’a montré aucun signal préoccupant quant à l’innocuité suite à l’administration des vaccins à ARN messager contre la COVID-19 pendant la grossesse», a renchéri la présidente du CCNI, la Dre Caroline Quach.

Johnson & Johnson

Le CCNI a aussi donné son appui à l’administration des vaccins de Johnson & Johnson pour les personnes âgées de 30 ans et plus sans contre-indications, «si la personne préfère être vaccinée plus rapidement plutôt que d’attendre un vaccin à ARN messager et si les avantages l’emportent sur les risques», a précisé la Dre Quach.

Par ailleurs, comme il est à dose unique et se transporte plus facilement, le vaccin de Johnson & Johnson «pourrait mieux convenir aux populations pour lesquelles il est plus difficile de programmer une seconde dose», estime le CCNI.

À VOIR ÉGALEMENT... 

Situation au Québec

En date du

Cas confirmés

Total

Décès

Total

Vaccins administrés

Total 84 837+ 9 264

Tests effectués

Total 5 195 725+ 35 114

Hospitalisations

Total

Soins intensifs

Total

Voir tous les chiffres