/news/currentevents
Navigation

Naissance de trois tigres de l’Amour à Toronto

Coup d'oeil sur cet article

Une ancienne pensionnaire du Zoo de Granby maintenant établie au Zoo de Toronto a donné naissance à trois petits tigres de l’Amour, une espèce menacée d’extinction. 

La tigresse Mazyria a accouché de trois tigreaux dans la nuit de vendredi à samedi, a annoncé le Zoo de Toronto lundi matin.

Les trois bébés félins semblent se porter à merveille, a jugé l’équipe du zoo en suivant l’accouchement et les premiers gestes de «Mazy» et de ses petits à distance à l’aide de caméras, pour éviter de perturber la nouvelle maman, qui s’occupe bien de ses tigreaux.

Tant et aussi longtemps que tout se déroule bien, les vétérinaires n’interviendront pas et patienteront entre six et huit semaines pour examiner les nouveau-nés une première fois, a décrit le Zoo de Toronto sur sa page Facebook en partageant une vidéo montrant la nouvelle famille.

Née au Zoo de Granby en 2007, Mazyria avait déjà donné naissance à trois autres petits au sein du jardin zoologique québécois en 2013, avant d’être envoyée à Toronto pour y rencontrer un mâle provenant du Zoo de Calgary, dans le cadre d’un programme de diversification génétique en vue de préserver les tigres de l’Amour.

Espèce d’Asie grandement menacée, le tigre de l’Amour, ou tigre de Sibérie, compterait moins de 500 individus à l’état sauvage dans le monde. Ces félins sont passés très près de l’extinction, alors qu’il n’en restait que quelques dizaines dans les années 1930, et ils demeurent menacés par le braconnage et la perte d’habitats.