/finance/business
Navigation

Un nouveau géant québécois est né

Une trentaine de filiales œuvrant dans le monde de l’agroalimentaire fusionnent sous la société mère Préval AG

Fabien, Donald et Alexandre Fontaine
Photo courtoisie Les frères Fabien, Donald et Alexandre Fontaine veulent nourrir le Québec, mais ils espèrent aussi bientôt imposer leurs viandes sur le marché européen.

Coup d'oeil sur cet article

Les frères Fontaine de Saint-Hyacinthe qui sont derrière Montpak et Délimax ont créé la semaine dernière un nouveau géant de l’industrie agroalimentaire québécoise en consolidant leurs activités, dont les ventes dépassent les 600 M$.

• À lire aussi: Faire fortune rapidement avec un fleuron québécois

Fabien, Donald et Alexandre Fontaine ont regroupé leur trentaine de sociétés d’élevage, d’abattage et de transformation de veaux, de bœufs et d’agneaux, de transport et de cultures sous l’entité Préval AG, qui emploie 1200 personnes.

« Je suis le plus vieux des frères. J’ai commencé ça en 1989 avec une ferme », raconte Fabien Fontaine.

À l’époque, leur frère plus jeune, Donald, fréquente l’école.

« Je suis ingénieur de formation. J’étais en microélectronique. Je faisais des pièces pour les cellulaires en Caroline du Nord, mais j’ai eu l’appel de la famille en 2004 », partage-t-il.

Après une première décennie consacrée à l’élevage et à l’agriculture, l’entreprise familiale avait besoin d’un coup de pouce dans la commercialisation début 2000, poursuit Donald.

Aujourd’hui, d’autres membres de la famille Fontaine mettent la main à la pâte. 

« On a cinq neveux et nièces qui travaillent avec nous dans l’entreprise », poursuit Fabien.

Mine de rien, la société, dont le siège social se situe à Saint-Hyacinthe, compte une trentaine d’entreprises sous son giron avec un chiffre d’affaires de 600 M$.

« On a grandi sur une ferme comme éleveurs de veaux, alors c’est sûr que cette partie-là de production animale est plus grande que le maraîcher », explique Alexandre.

  • Écoutez la chronique économique d’Yves Daoust, directeur de la section Argent du Journal de Montréal, sur QUB radio:

Grandes marques

Les clients du géant québécois proviennent du Canada à 75 %, des États-Unis à 24 % et de l’Amérique du Sud à 1 %.

Dans la Belle Province, leurs viandes sont connues sous la marque Famille Fontaine. Chez nos voisins du sud, c’est Catelli Brothers qu’on voit sur les étals des supermarchés.

« Aux États-Unis, notre usine est très occupée depuis un mois. À New York, on attend impatiemment, ça sera l’un des derniers coins à rouvrir. Ça a commencé par la Floride, comme Miami, qui est un de nos bons clients », lance Alexandre.

Chaque année, Préval AG dispose d’un budget de 2 M$ pour son équipe de recherche et développement. Pour être compétitif, il faut se renouveler.

« Pour l’Europe, on va y aller selon les marchés. Les Parisiens ne rechercheront peut-être pas la côte française, mais l’osso buco par exemple », ajoute Donald.

Au moment où des agriculteurs québécois peinent à recruter leur main-d’œuvre, les trois frères Fontaine ne cachent pas eux non plus qu’un petit coup de pouce du gouvernement leur permettrait de souffler un peu.

« Si on augmentait les limites et que l’on pouvait avoir plus de travailleurs étrangers, ça serait mieux », résume Fabien. 

« De plus en plus de viande »

Alors que les militants animalistes se font de plus en plus entendre, la famille Fontaine est loin de ressentir une baisse de l’appétit des Québécois pour la viande, qui est plus populaire que jamais.

« On vend de plus en plus de viande », tranche Fabien.

Au Journal, les frères soulignent d’ailleurs que le bien-être animal est une priorité depuis longtemps déjà. 

Plus de 98 % de leurs bœufs et 100 % de leurs veaux et de leurs agneaux sont sans hormones de croissance, disent-ils.

« C’est sûr que le pourcentage de la population végétarienne fait beaucoup de bruit versus le reste de la population, qui ne parle pas et poursuit ses habitudes », conclut Fabien.


Préval AG possède plusieurs marques, dont Famille Fontaine, Catelli Brothers, Volaille Novo, Ferme Bunny Farm, Downey Farms et Cohn Produce.

Préval AG en bref   

  • Siège social : Saint-Hyacinthe  
  • Fondation : 1989  
  • Employés : 1200  
  • Produits : Veau, agneau, bœuf   

Filiales  

  • Alimentation animale : Serval, NRV, Promix    
  • Maraîcher : Ferme Bunny Farm, Pommes de terre du Témiscamingue, Fermes Petite-Nation, Downey Farms, Céréales Normandin, Cultures St-Anicet, Cultures St-Jude et Champs de l’Avenir    
  • Élevage : Délimax, Bergerie Richelieu, Bergemax, Délimax Do Brasil, Napierveau et Veauxpert    
  • Abattoirs : St-Germain et Jacques Forget    
  • Transport : Dofax    
  • Transformation : Montpak, Catelli Brothers, Délimax et Volaille Novo        

Source : Préval AG

À VOIR AUSSI...