/sports/hockey/canadien
Navigation

Caufield fait rêver Legault

Le CH et le gouvernement provincial discutent pour un retour des partisans au Centre Bell

Coup d'oeil sur cet article

Quand Cole Caufield a dégainé rapidement pour déjouer Jack Campbell en prolongation dans un gain de 3 à 2 contre les Maple Leafs de Toronto, lundi, il n’y avait personne pour bondir de son siège au Centre Bell. Mais il y a eu une immense vague de joie sur les réseaux sociaux. 

• À lire aussi: Tout tombe en place chez le Canadien

• À lire aussi: Une nomination pour le trophée Hart?

• À lire aussi: Cole Caufield la fierté du Wisconsin

François Legault, le premier ministre du Québec, n’a pas échappé à ce raz-de-marée provoqué par Caufield, auteur de deux buts gagnants dans deux matchs d’affilée en prolongation. 

« Caufield ! Un autre scénario de film », a écrit M. Legault avec un gazouillis, en fin de soirée, lundi. 

Il s’offrait une pause dans sa gestion de la pandémie de COVID-19 pour encore une fois montrer son allégeance au Canadien. 

« J’ai dit à Cole que j’étais déçu pour lui après son autre but en prolongation contre les Leafs. Je lui ai expliqué que le plafond aurait levé encore une fois », a renchéri Paul Wilson, vice-président affaires publiques et communication chez le Canadien. 

Tant chez le Canadien qu’au sein du gouvernement du Québec, il y a un désir d’ouvrir à nouveau les tourniquets du Centre Bell pour les partisans. Il n’y a toutefois pas encore une date d’encerclée à l’horaire. 

« Nous aimerions renouer avec nos partisans le plus rapidement possible, mais nous le ferons en harmonie avec les décisions du premier ministre et de la Santé publique, a affirmé Wilson. Nous suivrons les recommandations de la Santé publique. Pour l’instant, ça n’a pas trop bougé pour un retour de nos partisans en raison de la troisième vague de COVID. Mais on sent qu’il y a un intérêt de la part du gouvernement du Québec, ça ne provient pas juste de notre côté. »

Des discussions

Les exploits de Caufield et le retour probable des spectateurs faisaient partie des questions du jour dans le cadre d’une conférence de presse sur la colline Parlementaire à Québec.  

« Je veux vous confirmer que, oui, ça fait plusieurs fois que j’en parle avec le Dr Arruda », a expliqué M. Legault. 

« Imaginez-vous, lundi soir, si ça avait été plein au Centre Bell pour le but de Cole Caufield, ça aurait été effrayant. Mais je suis certain qu’on a entendu ça dans les chaumières, là, chacun chez soi. Mais c’est une très bonne question que j’ai posée plusieurs fois au Dr Arruda, puis j’attends la réponse. »

« Il y a effectivement des discussions... pas des discussions, mais des réflexions en lien avec l’augmentation de la couverture vaccinale, puis l’avancement, puis le contrôle des éclosions, là, qui permettraient de rouvrir effectivement à un auditoire », a ajouté le Dr Horacio Arruda, directeur national de santé publique. 

« Il ne serait probablement pas au complet au début, il y aurait moins de gens à l’intérieur pour respecter certains principes de distanciation, mais c’est quelque chose qu’on n’a pas du tout éliminé. Certains pourront aller vibrer sur place plutôt que de vibrer devant leur télévision », a-t-il ajouté.

Du côté de la Santé publique du Québec, on a joué de prudence. 

« Bien que la campagne de vaccination va bon train et que nous constatons une diminution du nombre de cas de COVID-19, il est actuellement trop tôt pour s’avancer sur cette question, a noté un responsable des communications. Ceci dit, la Santé publique évalue différents scénarios de déconfinement, incluant le retour de spectateurs dans les arénas et les stades. Ceux-ci seront présentés au moment opportun, lorsque la situation épidémiologique le permettra. »

Deux matchs à Montréal

D’ici la fin de la saison, le Canadien jouera deux autres matchs au Centre Bell, lundi et mercredi prochain contre les Oilers d’Edmonton. À moins d’une surprise, on présentera les deux rencontres devant des gradins vides. Il n’y aura aucun spectateur pour regarder Connor McDavid et Leon Draisaitl. 

S’il y a un espoir pour un retour des amateurs dans les estrades, c’est plus plausible d’y croire pour le début des séries. Si le CH termine son calendrier mercredi, les Flames de Calgary et les Canucks de Vancouver joueront le dernier duel au sein de la division Nord le 19 mai. 

Par ailleurs, le Groupe CH, Bell, la Banque Nationale, Couche-Tard et Metro ont investi 4 millions $ pour créer trois pôles de vaccination (la Place Bell à Laval, le Centre Bell à Montréal et le Complexe Bell à Brossard). À partir d’aujourd’hui, les cinq entreprises faciliteront la vaccination de leurs 50 000 employés dans la région métropolitaine. Les trois pôles seront également ouverts pour la famille des employés, mais aussi pour le grand public vivant dans cette région, tout en suivant les séquences de vaccination dictées par Québec. 

À VOIR AUSSI...