/news/society
Navigation

Reconnaissance historique pour Saint-Jean-Vianney

Le gouvernement du Québec fera l’annonce officielle aujourd’hui

Glissement de terrain - Saint-Jean-Vianney
Photo d'archives Les dégâts du glissement de terrain majeur de Saint-Jean-Vianney.

Coup d'oeil sur cet article

Le gouvernement du Québec octroie une reconnaissance exceptionnelle à la tragédie de Saint-Jean-Vianney en la désignant événement historique national, a appris Le Journal.

« Très peu d’événements » ont reçu cette distinction, a indiqué le cabinet de la ministre de la Culture, Nathalie Roy. Saint-Jean-Vianney rejoindra des jalons de l’histoire québécoise tels que l’arrivée des premiers Récollets en Nouvelle-France, la fondation de Montréal, ou, plus récemment, la création d’Hydro-Québec.

  • Écoutez la chronique de Geneviève Pettersen avec Benoit Dutrizac sur QUB Radio:

La nouvelle sera communiquée aujourd’hui, jour de commémoration du cinquantième anniversaire de la tragédie, au Saguenay. 

La ministre des Affaires municipales, Andrée Laforest, qui participera à une cérémonie sur les lieux du sinistre, en fera l’annonce au nom de sa collègue ministre de la Culture. 

Le village, fermé depuis, a marqué l’imaginaire québécois depuis le glissement de terrain qui a emporté la vie de 31 personnes et qui a englouti une quarantaine de maisons, le 4 mai 1971.  

  • Écoute l'entrevue d'Alexandre Dubé avec Rolande Lavoie, fille du maire de Saint-Jean-Vianney à l’époque, sur QUB radio:   

Inscrire dans la mémoire 

« Le glissement de terrain de Saint-Jean-Vianney, par son ampleur et son lourd bilan de victimes, marque profondément les esprits et constitue une tragédie humaine importante du 20e siècle dans l’histoire du Québec. En le désignant comme événement historique, le gouvernement du Québec souhaite inscrire cette tragédie et ses victimes de façon indélébile dans la mémoire collective du Québec », a exprimé la ministre de la Culture.

Grâce à cette désignation, qui se veut une protection symbolique, l’événement est maintenant reconnu comme ayant une importance nationale, qui ne se limite pas à la seule région du Saguenay. 

« La désignation est un geste de valorisation et de reconnaissance, elle contribue à la mise en valeur et à la transmission des éléments du patrimoine culturel du Québec dont font partie les événements historiques », a spécifié l’attaché de presse de Mme Roy, Louis-Julien Dufresne.

Le gouvernement souligne que Saint-Jean-Vianney a marqué « un tournant au Québec. »

Il a donné un élan à la recherche scientifique sur les glissements de terrain. Les chercheurs québécois sont aujourd’hui reconnus à travers le monde pour leur expertise. 

L’État a également investi davantage dans la gestion des sinistres, depuis. Le bureau de la ministre rappelle également qu’il s’agissait de « la première fois dans l’histoire que la couverture médiatique d’une catastrophe naturelle au Québec permet une mobilisation citoyenne de grande envergure pour venir en aide aux victimes ».