/news/society
Navigation

Animaux de compagnie: de nouvelles mesures pour l’importation de chiens

Animaux de compagnie: de nouvelles mesures pour l’importation de chiens
MARIO BEAUREGARD/AGENCE QMI

Coup d'oeil sur cet article

Ottawa a introduit de nouvelles exigences pour certains types d’importation commerciale de chiens âgés de moins de huit mois, destinés à l’élevage, la revente ou l’adoption.  

Ces changements, qui seront en vigueur à compter du 15 mai, se veulent une adaptation aux exigences de transport sans cruauté et de santé animale, a indiqué mardi l’Agence canadienne d’inspection des aliments (ACIA). 

Ainsi, selon les changements introduits, les importateurs auront désormais droit à un permis à entrée unique au lieu des entrées multiples et devront dorénavant préciser le nombre de chiens à importer. 

Les chiens doivent être vaccinés 28 jours avant leur exportation au Canada, a précisé l’agence fédérale. 

De plus, les importateurs sont tenus de fournir l’itinéraire emprunté depuis le pays d’origine jusqu’au poste frontalier terrestre ou aéroport, où ils doivent prévoir une inspection de l’ACIA. 

Pour le transport aérien, les importateurs doivent également disposer d’une installation de quarantaine post-importation préalablement approuvée par l’agence fédérale.  

«Ces changements visent à sévir contre les personnes impliquées dans les expéditions de chiots qui ne répondent pas aux exigences canadiennes en matière de santé animale et de certification», a indiqué Marie-Claude Bibeau, ministre de l'Agriculture et de l'Agroalimentaire.

En juin dernier, 38 chiots ont été trouvés morts à bord d’un avion d’Ukraine International Airlines qui avait atterri à l’aéroport Pearson de Toronto.