/entertainment/comedy
Navigation

Le festival Juste pour rire confirme sa tenue cet été pour la mi-juillet

Sur cette photo: Patrick Rozon | Archives
Chantal Poirier / JdeM Sur cette photo: Patrick Rozon | Archives

Coup d'oeil sur cet article

Alors que les Francos et le Festival de Jazz de Montréal ont reporté leurs éditions au mois de septembre, le festival Juste pour rire a confirmé mercredi que sa 39e édition se déroulera comme prévu, à partir du 15 juillet.  

• À lire aussi: «On sent que le vent tourne»

« Ça n’a jamais été dans nos plans de déplacer notre festival ou de l’annuler. On y va contre vents et marées », a lancé au Journal le vice-président aux contenus francophones du Groupe Juste pour rire, Patrick Rozon. 

« Les artistes sont hyper contents que l’on présente le festival cet été, ajoute-t-il. Le booking se fait super facilement. Mais est-ce que ce sera une année normale? Bien sûr que non. » 

Étant donné que la situation de la pandémie est encore incertaine pour cet été, Juste pour rire a prévu différents scénarios en fonction des mesures sanitaires dictées par la Santé publique. À l’heure actuelle, sa programmation comprendra à la fois des spectacles virtuels, mais aussi quelques-uns en présentiel devant 250 personnes masquées et distanciés (la mesure en place présentement à Montréal). 

Les Soirées carte blanche, qui ont remplacé les traditionnels galas, seront de retour avec des animateurs annoncés prochainement. Cette fois-ci, Juste pour rire a voulu brasser les cartes au niveau créatif. « On va amener la gang [animateurs et humoristes invités] ensemble en amont pour réfléchir le show, dit Patrick Rozon. Ce sera plus un show de gang. » 

L’organisation espère également avoir une présence extérieure, sur le site de la place des Festivals. « On réfléchit à une manière de faire, peu importe le code de couleurs [avec les différentes zones], dit Patrick Rozon. On attend de voir ce que la Santé publique acceptera. » 

Blagues internationales 

Le festival anglophone Just For Laughs a quant à lui approché plusieurs humoristes américains pour qu’ils enregistrent des numéros de stand-up dans des studios à Los Angeles et New York, car ils ne pourront venir sur place à Montréal. Des humoristes européens participeront également au volet numérique de JPR. 

À propos du petit cousin de Juste pour rire, Zoofest, Patrick Rozon indique que rien n'est encore confirmé pour sa tenue cet été. « On est en train d'attacher le tout, dit-il. Le financement de Zoofest n'est pas la même affaire. C'est un défi. On regarde si c'est possible de présenter des shows dans une salle. »

Juste pour rire a déjà dans sa mire les grandes célébrations pour le 40e anniversaire du festival, prévu l’an prochain. « Il y aura très possiblement un retour à la normale en juillet 2022, dit Patrick Rozon. On veut faire tout un party. » 

Enfin, du côté de l’autre festival d’humour montréalais, le Grand Montréal Comique, les organisateurs ont confirmé au Journal que l’événement était pour l’instant reporté à l’automne.

À VOIR AUSSI...