/sports/baseball
Navigation

Match sans point ni coup sûr pour John Means

Le lanceur des Orioles John Means
Photo AFP Le lanceur des Orioles John Means

Coup d'oeil sur cet article

Le lanceur des Orioles de Baltimore John Means a frôlé le match parfait, réalisant néanmoins un match sans point ni coup sûr, mercredi après-midi à Seattle, face aux Mariners.

L’exploit est particulier alors que seulement 27 frappeurs adverses se sont présentés au marbre, soit le minimum possible en neuf manches. Means n’a donc donné aucun coup sûr, ni aucun but sur balles alors que les Orioles l’ont alors emporté par le pointage de 6 à 0. Trouvez l’erreur...

Un joueur des Mariners a effectivement atteint les sentiers, en troisième manche, malgré un retrait au bâton à ses dépens. Sam Haggerty a pu se rendre au premier coussin alors que la balle a touché au sol pour mieux se retrouver derrière le receveur Pedro Severino. Il s’agit du règlement de la «troisième prise échappée». Dans ce cas-ci, c’est toutefois Means qui a été crédité d’un mauvais lancer. Haggerty a ensuite été retiré en tentant de voler le deuxième coussin.

Le match sans point ni coup sûr de Means (4-0) a été confirmé quand le dernier frappeur des Mariners J.P. Crawford a frappe une flèche au joueur d’arrêt-court Ramon Urias. Le lanceur des Orioles a par ailleurs réussi 12 retraits sur des prises durant cette partie.

«Je n’ai pas les mots pour décrire le moment. C'est incroyable, a déclaré Means après la rencontre, selon une chaîne du réseau NBC. Je me sentais bien pendant tout le match. Je n’ai pas vraiment eu mon changement de vitesse jusqu’à la fin, mais je suis content d’avoir réussi.»

Le troisième cette saison...

Il s’agit officiellement d’un troisième match sans point ni coup sûr dans le baseball majeur, cette saison, après ceux obtenus en avril par Joe Musgrove, des Padres de San Diego, et Carlos Rodon, des White Sox. Le lanceur Madison Bumgarner, des Diamondbacks de l’Arizona, avait pour sa part été d’une telle efficacité, le 25 avril, mais l’exploit n’avait pas été certifié puisqu’il s’agissait d’une rencontre de sept manches dans le cadre d’un programme double.

Dans la victoire des Orioles mercredi, Trey Mancini a notamment contribué à l’attaque avec un circuit de trois points en huitième manche.