/news/currentevents
Navigation

Mont-Sainte-Anne: rassemblements illégaux et vandalisme au sommet

Le Mont-Sainte-Anne déplore des actes de vandalisme

chalet la crete mont sainte anne
Photo courtoisie La terrasse du chalet de la Crête, situé au sommet du Mont-Sainte-Anne, attire toujours les sportifs malgré son état incertain.

Coup d'oeil sur cet article

Fermé depuis de nombreuses années, l’un des chalets situés au sommet du Mont-Sainte-Anne a été la cible de vandalisme à la suite de rassemblements illégaux dans les dernières semaines.

Sans craindre la police et les amendes reliées à la pandémie, des individus ont récemment commencé à se rassembler à cet endroit.

Depuis longtemps, des sportifs et des citoyens disent craindre les risques d’incendie en raison du délabrement de la structure. Des vitres ont été brisées et plusieurs témoins, pour la plupart des randonneurs, ont parlé de rassemblements de quelques dizaines de personnes avec musique et alcool, notamment la semaine dernière. L’accès demeure interdit, mais le panneau n’effraie personne.

Des vitres ont été brisées par des vandales.
Photo tirée de Facebook
Des vitres ont été brisées par des vandales.

La station de ski a confirmé la problématique. « En effet, le chalet de la Crête a été victime de vandalisme dernièrement suite à des rassemblements illégaux qui s’y sont tenus », a mentionné Lisa-Marie Lacasse, chef de service aux communications.

Le Mont-Sainte-Anne précise également que son service de sécurité a contacté la police à plusieurs reprises à ce sujet.

chalet la crete mont sainte anne
Photo tirée de Facebook

Une plainte officielle a été déposée par la direction en début de semaine. À la Sûreté du Québec, on mentionne toutefois qu’il serait fort surprenant que des patrouilleurs en devoir prennent le temps de grimper la montagne.

Pour la station, il est difficile de surveiller un si vaste territoire, explique la porte-parole. La saison de ski a pris fin en avril et les sentiers de vélo de montagne ne sont pas encore accessibles.

De l’affichage

« Notre service de sécurité ainsi que nos équipes en place redoublent de vigilance aux entrées du site, en plus des affichages dissuasifs qui indiquent que la station est fermée à de nombreux endroits », précise Mme Lacasse.

Malgré la plus belle vue sur le fleuve Saint-Laurent et l’île d’Orléans, le chalet de la Crête, qui se trouve dans le secteur expert, est laissé à l’abandon depuis près de dix ans.

À l’époque, la terrasse était très prisée par les skieurs. La direction a toutefois décidé de fermer le chalet en 2012. Depuis, l’état du bâtiment se dégrade dangereusement.

Récemment, le gouvernement du Québec a annoncé son intention juridique de reprendre une partie de la montagne. « Si RCR ne veut pas investir, on va leur proposer une sortie honorable », avait mentionné Yvon Charest, président des Amis du Mont-Sainte-Anne.