/opinion/columnists
Navigation

Le passeport vaccinal pour sauver les restos

Coup d'oeil sur cet article

Quoi ? Il y a encore des gens qui se demandent si on devrait ouvrir les restos ?

Pour vrai ?

Vous n’en avez pas ras le bol de cuire votre pain ou de passer vos journées à genoux devant votre lave-vaisselle, à le vider, à le remplir, à le vider et à le remplir de nouveau ?

J’ai tellement hâte d’aller au resto que je vais pleurer de joie quand je vais payer 20 $ de taxes et 10 $ de pourboire sur une bouteille de vin.  

PAS UN CASSE-TÊTE

Il y a une façon, une seule, de permettre la réouverture des restos en toute sécurité : imposer un passeport vaccinal. 

Je ne comprends pas ceux qui sont contre...

Ça fait des mois qu’on pleure sur le sort des propriétaires de bars et de restos

Et là, tous ces entrepreneurs pris à la gorge pourraient enfin se sortir la tête hors de l’eau en recevant des clients vaccinés, et on leur dirait « non, vous devez attendre que tout le monde au Québec ait reçu sa deuxième dose pour rouvrir vos portes » ? 

Voyons !

On veut aider ces gens, oui ou non ? On veut les sauver de la faillite ?

  • Écoutez le commentaire de Richard Martineau sur QUB radio:

C’EST PAS JUSTE !

« Oui, mais ça irait à l’encontre des droits et libertés ! »

Lâchez-moi avec vos droits. Je ne sais pas si vous l’avez remarqué, mais nous sommes en pandémie, c’est normal que certains droits doivent être mis en veilleuse.

Seul Maxime Bernier a le droit de ne pas respecter les consignes, grâce à sa génétique hors-norme qui le protège des virus. 

Sophie et Richard ne sont pas bons aux fourneaux, mais ils savent cuisiner leurs invités! Invitez-vous à la table de Devine qui vient souper? une série balado originale.

Il est comme Obélix, il est tombé dans un baril de vaccin quand il était petit. 

« Oui, mais un passeport vaccinal créerait des inégalités ! »

Effectivement. Et alors ?

Les gens de 70 ans ont été vaccinés avant moi, et j’ai été vacciné avant les gens de 40 ans, qui seront vaccinés avant les gens de 20 ans.

Et... ? 

Des habitants de certaines régions peuvent aller au resto alors que moi je ne peux pas. 

La dernière fois que je suis allé dans un restaurant, le prix du bois était raisonnable et on n’avait pas besoin de réhypothéquer sa maison pour construire une cabane à moineaux en bâtons de popsicle. 

Et... ? 

Vous me voyez pleurer toutes les larmes de mon corps dans un coin ?

Désolé, mais on ne peut pas vacciner tout le monde en même temps, c’est impossible. 

Et à ce que je sache, des inégalités, il y en a déjà plein.

Je ne sais pas si vous le savez, mais se confiner dans un demi-sous-sol à Limoilou n’est pas la même chose que se confiner dans un Monster House appartenant à un roi de la porno. 

COMME EN URSS

Les adversaires du passeport vaccinal me font penser aux dirigeants communistes des années 1960 : tout le monde va aller au resto ou personne !

Quant à ceux et celles qui ne veulent pas se faire vacciner, désolé, mais leurs « droits » m’importent autant que l’avenir du Parti populaire du Canada. 

Bref, arrêtez le tataouinage et donnez-nous notre passeport qu’on le fasse étamper, comme à l’Expo, au Coin Grec, au Petit Vietnam, à la Marmite africaine et à l’Orchidée de Chine !