/news/politics
Navigation

Vote par correspondance: une décision «abjecte» selon Coderre

Le candidat à la mairie de Montréal Denis Coderre
Photo Agence QMI, Joël Lemay Le candidat à la mairie de Montréal Denis Coderre

Coup d'oeil sur cet article

Candidat à la mairie de Montréal, Denis Coderre déplore que l’administration Plante ait écarté l’idée de permettre aux personnes âgées de voter par correspondance lors des prochaines élections.

• À lire aussi: Coderre veut sauver la bibliothèque Saint-Sulpice

«Il y avait un ancien président dans le sud, qui n’aimait pas ça, le vote par correspondance», a rappelé M. Coderre, en évoquant Donald Trump. Il s’est également demandé si c’est par clientélisme que l’administration Plante a refusé l’idée.

Il demande en outre que la mairesse de Montréal, Valérie Plante, cesse de trouver des excuses et agisse afin de s’assurer que ça puisse se faire.

Ensemble Montréal avait déposé une motion en avril dernier qui demandait de permettre aux personnes âgées de plus de 70 ans de voter par correspondance lors des prochaines élections municipales.

La motion a toutefois été rejetée après que le président d'élection de la Ville de Montréal, Me Yves Saindon, eut expliqué qu’il serait difficile de mettre la mesure en place et que «ça met[trait] en doute la garantie d’intégrité qui relève d’Élection Montréal».

M. Coderre ne se laisse toutefois pas démonter par cet argument. «On a une fonction publique extraordinaire qui est capable de livrer la marchandise. Il reste six mois, et on est capable de le faire», a-t-il soutenu.

La mairesse Plante a réagi à ces attaques en demandant à «l’ancien maire» de faire preuve de retenue.

«Je trouve ça très déplorable de faire une association pareille. C’est déplorable envers la fonction publique de Montréal et son greffier qui sont venus expliquer pourquoi ils n’étaient absolument pas capables de le faire», a-t-elle dit.

L’équipe de Coderre se concrétise dans l’ouest de la ville

Denis Coderre a également présenté jeudi quelques membres de son équipe, qui se lanceront en vue des élections municipales du 7 novembre prochain.

Dimitrios Jim Beis sollicitera un troisième mandat en tant que maire d’arrondissement dans Pierrefonds-Roxboro. À la mairie de L’Île-Bizard-Sainte-Geneviève, c’est Stéphane Côté qui se lancera pour Ensemble Montréal.

Dimitrios Jim Beis
Photo d'archives, Agence QMI
Dimitrios Jim Beis

Denis Coderre a présenté son équipe pour ces deux arrondissements, au cours d’une conférence de presse en matinée.

«On a un merveilleux mélange d’expériences et de personnes ancrées dans leur milieu. À Ensemble Montréal, on veut des personnes qui sont représentatives de leur quartier», a souligné M. Coderre.

Le parti a également dévoilé les candidats qui brigueront des postes de conseiller pour Pierrefonds-Roxboro. Catherine Clément-Talbot, Benoit Langevin et Louise Leroux solliciteront un autre mandat. Daniel Khoury complétera l’équipe.

Pour l'arrondissement de L’Île-Bizard–Sainte-Geneviève, Suzanne Marceau se lancera à nouveau en tant que conseillère. Danielle Myrand, Richard Bélanger et Alain Wilson seront les autres candidats.

À VOIR AUSSI... 

Commentaires

Vous devez être connecté pour commenter. Se connecter

Bienvenue dans la section commentaires! Notre objectif est de créer un espace pour un discours réfléchi et productif. En publiant un commentaire, vous acceptez de vous conformer aux Conditions d'utilisation.