/news/coronavirus
Navigation

Passeport vaccinal: succès mitigé dans le monde

Des pays rendent ce document obligatoire au resto, alors qu’à d’autres endroits, il est optionnel

Une femme montre sa «passe verte» pour entrer dans un gym et une piscine à Tel Aviv, un passeport vaccinal attestant qu'elle a été vaccinée contre la COVID-19.
AFP Une femme montre sa «passe verte» pour entrer dans un gym et une piscine à Tel Aviv, un passeport vaccinal attestant qu'elle a été vaccinée contre la COVID-19.

Coup d'oeil sur cet article

Certains gouvernements n’hésitent pas à exiger une preuve de vaccination contre la COVID-19 pour manger au restaurant.

• À lire aussi - Le passeport vaccinal pour sauver les restos

C’est maintenant le cas en Israël et au Danemark, où les personnes vaccinées ont le privilège d’aller déguster un bon repas sous réserve de présenter un certificat, sous forme d’application mobile, de code QR ou de bout de papier. 

• À lire aussi - Les restaurateurs ne veulent pas du passeport vaccinal

En Autriche, un certificat de vaccination sera remis à tous après la mi-mai et pourra être exigé dans les restaurants. Cette réalité est bien vécue par un restaurateur de Tel-Aviv, en Israël, où la vaccination est bien avancée dans la population. Cependant, dans l’État de New York, où la mesure n’est pas obligatoire, les restaurateurs sont réticents à l’idée d’exiger une preuve de vaccination. Ils craignent que la mesure limite le nombre de clients, qui leur ont déjà tellement manqué.

New York  

BIEN PEU DE RESTOS L’UTILISENT

À New York, l’utilisation d’une application au resto pour prouver qu’on a reçu le vaccin est optionnelle, comme pour cette terrasse dans Manhattan mardi dernier.
Photo AFP
À New York, l’utilisation d’une application au resto pour prouver qu’on a reçu le vaccin est optionnelle, comme pour cette terrasse dans Manhattan mardi dernier.

Le passeport vaccinal, appelé Excelsior Pass dans l’État de New York, n’est « pas pertinent » pour l’industrie de la restauration, selon l’un de ses représentants. 

« Je ne connais aucun restaurant qui l’utilise », indique Scott Wexler, directeur général de l’Empire State Restaurant & Tavern Association, qui représente 3000 établissements. 

• À lire aussi - Impatients de rouvrir

La raison est fort simple, selon lui : la preuve de vaccination ou d’un test négatif n’est pas obligatoire pour entrer dans un restaurant new-yorkais.   

  • Écoutez l'entrevue du vice-président aux affaires publiques et gouvernementales de l'Association restauration Québec, François Meunier, avec Benoit Dutrizac sur QUB Radio:   

« Un restaurant pourrait choisir de limiter sa clientèle aux gens vaccinés ou qui ont en main un test négatif, mais personne ne le fait. Cela limiterait le nombre de clients et ils ont besoin de chacun de leurs clients », explique-t-il.  

Le passeport vaccinal pourrait toutefois devenir utile si l’on permettait aux restaurants qui n’acceptent que les gens vaccinés d’ouvrir au maximum de leur capacité, a souligné M. Wexler.

• À lire aussi - Restos: que la vie reprenne ses droits!

Un autre regroupement de restaurateurs, la New York State Restaurant Association, a refusé hier de nous faire parvenir une liste des restaurants qui utilisent le passeport vaccinal.

Le passeport vaccinal, appelé Excelcior Pass dans l’État de New York.
Photo courtoisie
Le passeport vaccinal, appelé Excelcior Pass dans l’État de New York.

La Excelsior Pass a été lancée à la fin mars dans l’État de New York avec l’objectif d’accélérer une reprise économique sécuritaire. 

Les New-Yorkais peuvent obtenir cette preuve numérique sur une application mobile en passant un test de dépistage ou en se faisant vacciner.  

Tel-Aviv  

ÇA PERMET DE REVENIR À LA NORMALE

Le restaurant Day Kitchen était bondé hier soir à Tel-Aviv.
Photo courtoisie
Le restaurant Day Kitchen était bondé hier soir à Tel-Aviv.

Ben Ast est copropriétaire du restaurant Day Kitchen, à Tel-Aviv, depuis maintenant huit ans. Pour lui, le « passeport vert » délivré aux personnes complètement vaccinées ou rétablies du coronavirus est un mal pour un bien. 

« C’est plus de temps, mais les clients ont appris à vivre avec ça. Ils n’en parlent pas comme si c’était une mauvaise situation, ils sont heureux de nous voir ouvert », soutient-il.  

À l’entrée de son restaurant de 100 places, le client doit présenter son « passeport » à l’aide d’une application mobile ainsi qu’une pièce d’identité. 

Voici l’application utilisée pour scanner le passeport vaccinal obligatoire.
Photo AFP
Voici l’application utilisée pour scanner le passeport vaccinal obligatoire.

« S’il y a 10 réservations en même temps, c’est plus long d’asseoir tout le monde aux tables, mais les gens sont patients. » 

Il précise toutefois que cette mesure n’est pas nécessaire pour s’asseoir sur la terrasse puisque la distance de deux mètres est respectée.

  • Situation en Inde : écoutez l'entrevue de Richard Morgan au micro de Richard Martineau sur QUB radio:

Pendant la pandémie, son restaurant a été successivement ouvert et fermé sur l’ordre du gouvernement, mais il voit l’avenir d’un bon œil. 

« Avec tout le monde vacciné, ce n’est pas seulement les restaurants qui reprennent du travail, mais tout le milieu sportif et culturel », explique-t-il avec enthousiasme.


NOS CHRONIQUEURS SE PRONONCENT

• Mathieu Bock-Côté: Restos: que la vie reprenne ses droits!

• Richard Martineau : Le passeport vaccinal pour sauver les restos

• Emmanuelle Latraverse : Non, ce n’est pas le temps de rouvrir les restos

• Josée Legault : Restos: on n’a pas le choix d’attendre

À VOIR AUSSI...     

Situation au Québec

En date du

Cas confirmés

Total

Décès

Total

Vaccins administrés

Total 84 837+ 9 264

Tests effectués

Total 5 195 725+ 35 114

Hospitalisations

Total

Soins intensifs

Total

Voir tous les chiffres