/news/coronavirus
Navigation

Vaccination au Québec: une preuve numérique pour tous

L’adoption d’un passeport vaccinal n’est pas écartée par le gouvernement Legault

Coup d'oeil sur cet article

Les Québécois qui ont été vaccinés et ceux qui le seront prochainement pourront recevoir, à compter du 13 mai, une preuve vaccinale numérique sous forme de code QR, dont l’utilité et les privilèges qui pourraient y être associés restent à préciser.

• À lire aussi: COVID-19 au Québec: deux doses pour les 12 à 17 ans avant la rentrée scolaire

• À lire aussi: [SONDAGE] COVID-19: 86% des Québécois en faveur du vaccin

• À lire aussi: Les jeunes adultes et les ados bientôt vaccinés

• À lire aussi: Un code QR comme preuve de vaccination

Pour l’instant, cette preuve vaccinale, qui sera envoyée par courriel dès jeudi, ne sera pas considérée comme un «passeport vaccinal». 

Elle pourrait être utile pour ceux qui ont égaré la preuve de vaccination papier qui est remise lors de la vaccination ou encore pour certains voyageurs. Pour le reste, «on verra», a laissé tomber le directeur national de santé publique, Horacio Arruda.

Même si la question revient depuis plusieurs mois, la Santé publique n’est toujours pas fixée sur les différents «enjeux éthiques» qu’implique le passeport vaccinal.

La semaine dernière, le Dr Arruda a démontré peu d’enthousiasme envers ce genre de laissez-passer, en indiquant que son utilisation pourrait être «marginale», en raison des «effets pervers» qui y sont associés. 

  • Écoutez l'entrevue de Pierre Nantel avec Patrick Mathieu, cofondateur du Hackfest et expert en sécurité informatique, sur QUB radio: 

Réclamé par des restaurateurs

Comme rapporté dans nos pages, hier, cet outil adopté entre autres par le Danemark et Israël afin de pouvoir aller au restaurant ou participer à des événements publics est réclamé par certains restaurateurs québécois, qui aimeraient s’en prévaloir pour rouvrir leurs salles à manger plus rapidement. 

Ce code QR pourrait peut-être aussi être envisagé pour la reprise des spectacles et événements sportifs, comme des matchs du Canadien en séries. 

Cette image provient d’un document produit par l’État de New York pour illustrer comment fonctionne la vérification d’une preuve vaccinale numérique. Les Québécois qui seront vaccinés pourront demander de recevoir cette preuve sous forme de code QR dès jeudi, la semaine prochaine.
Capture d’écran tirée d’un document de l’État de New York
Cette image provient d’un document produit par l’État de New York pour illustrer comment fonctionne la vérification d’une preuve vaccinale numérique. Les Québécois qui seront vaccinés pourront demander de recevoir cette preuve sous forme de code QR dès jeudi, la semaine prochaine.

«Ce qu’on veut faire, c’est une bonne analyse, a expliqué le Dr Arruda. Je pense qu’il peut y avoir une utilité. On n’est pas en train de dire non. [...] Il y a des pays qui l’ont fait, qui ont eu des expériences positives, d’autres qui ont eu des éléments négatifs.» 

La pression augmente

Mais la pression s’accentue sur le Dr Arruda. Le ministre de la Santé, Christian Dubé, lui a d’ailleurs demandé de mener des «travaux intensifs là-dessus».

«Nous allons donc vous revenir prochainement lorsqu’on pourra discuter de l’utilisation de cette preuve vaccinale», a laissé planer M. Dubé.

Même si la Santé publique poursuit sa réflexion sur ce qui pourrait devenir un incitatif pour indécis, le ministre de la Santé tenait à ce que la preuve de vaccination numérique soit disponible à temps pour la vaccination des jeunes adultes.

«Ce n’est pas pour rien que j’ai demandé à voir cette preuve-là avant la semaine des jeunes, a dit M. Dubé. Il va y avoir cette preuve-là, elle va être disponible, puis vous pouvez être certains qu’on va travailler à pouvoir l’utiliser de la bonne façon.»

Encore du travail à faire

D’autres précisions devront aussi être apportées en ce qui concerne ceux qui ont déjà contracté la COVID-19 et qui sont immunisés après une seule dose de vaccin.

Les Québécois qui recevront une deuxième dose verront l’information associée à leur code QR être mise à jour automatiquement, mais il ne s’agira pas nécessairement d’une preuve de pleine immunité.

«On n’est pas en train de parler de confirmer une immunisation. En ce moment, on va ne confirmer que les doses qui ont été reçues [avec le code QR]», a précisé M. Dubé.

Ce qu’il faut savoir  

Preuve vaccinale électronique au Québec:  

  • Se présentera sous la forme d’un code QR qui pourra être reçu par courriel    
  • Sera disponible à compter du 13 mai    
  • Les personnes qui ont déjà reçu une dose ou qui iront se faire vacciner recevront un courriel leur demandant s’ils veulent obtenir la preuve électronique    
  • Une preuve papier continuera tout de même d’être fournie    
  • La Santé publique poursuit ses travaux intensifs sur l’utilisation potentielle de la preuve de vaccination électronique      

À voir aussi  

Situation au Québec

En date du

Cas confirmés

Total

Décès

Total

Vaccins administrés

Total 84 837+ 9 264

Tests effectués

Total 5 195 725+ 35 114

Hospitalisations

Total

Soins intensifs

Total

Voir tous les chiffres