/news/politics
Navigation

[SONDAGE] Malgré 14 mois de crise, François Legault est toujours bien en selle

La CAQ continue de dominer les intentions de vote pendant que Québec solidaire passe devant les péquistes

Comprendre la comorbidité

Coup d'oeil sur cet article

La Coalition avenir Québec continue de dominer outrageusement les intentions de vote avec un appui de 46 %, pendant que Québec solidaire passe devant le Parti québécois pour la première fois et qu’un nouveau venu, Éric Duhaime, fait gagner des points au Parti conservateur. 

• À lire aussi: [SONDAGE] COVID-19: 86% des Québécois en faveur du vaccin

«Pour la CAQ, c’est du solide. Ils sont premiers partout, même à Montréal, et dans tous les groupes d’âge, sauf les jeunes», note le sondeur Jean-Marc Léger.

La CAQ a perdu trois points depuis décembre, mais les intentions de vote ne sont qu’un indicateur de la vigueur caquiste. Le taux de satisfaction à l’égard du gouvernement augmente légèrement à 69 % (+2 % depuis décembre).

Le sondeur estime que la bonne gestion de la troisième vague par le gouvernement par rapport à d’autres provinces explique notamment l’engouement toujours élevé pour le parti de François Legault.   

  • Écoutez la chronique de Caroline St-Hilaire à l’émission de Pierre Nantel sur QUB radio:   

Chute des vieux partis

Les deux vieux partis, le PLQ et le PQ, reculent eux aussi dans les intentions de vote. Pour le Parti libéral de Dominique Anglade, c’est un autre mauvais sondage. À 20 % d’appui – 10 % chez les francophones –, il est dans un creux historique.

La chute est encore plus cruelle pour le PQ et son nouveau chef : pour la première fois depuis que le vétéran sondeur Jean-Marc Léger tâte le pouls des Québécois, le parti de Lévesque, Parizeau, Bouchard, Landry et Marois se retrouve à 12 %, derrière QS, qui est à 14 %. Le PQ a beau changer de dirigeants, «c’est un parti en déclin», dit M. Léger.

Et comme meilleur premier ministre, François Legault (47 %) n’a pas d’adversaire qui lui arrive à la cheville : la libérale Dominique Anglade est à 10 %, la co-cheffe de Québec solidaire est à 8 %. Le nouveau chef du PQ, Paul Saint-Pierre Plamondon, n’a pas encore fait sa marque et est ex aequo avec Éric Duhaime. 

«Tous les chefs des partis d’opposition sont moins populaires que leurs partis», précise M. Léger.

  • Écoutez l'entrevue de Jean-Marc Léger au micro de Vincent Dessureault sur QUB radio:

Pour Québec solidaire, ce n’est pas non plus le Klondike : le parti fait moins bien qu’aux élections de 2018. Mais tout de même, il a un atout : les jeunes. Chez les 18-34 ans, il est le parti le plus populaire.

Autre surprise : l’arrivée du polémiste Éric Duhaime à la tête du Parti conservateur du Québec fait bouger les aiguilles, surtout à Québec, où il arrive deuxième. Aux élections générales de 2018, le PCQ récoltait 1,5 % des voix. Avec Éric Duhaime, il fait 6 %. Mais c’est surtout la région de la Capitale-Nationale qu’il faut regarder : avec 14 %, M. Duhaime est loin derrière la CAQ (52 %), mais devant tous les autres partis.

Qui sont les hommes et les femmes derrière nos politiciens? Emmanuelle présente... un balado animé par Emmanuelle Latraverse.

Cinq partis

«Il existe maintenant cinq partis au Québec. Les politiciens vont être obligés de tenir compte d’Éric Duhaime. À Québec, s’il fait une bonne campagne, il a des chances de faire élire des gens», dit Jean-Marc Léger. Ailleurs dans la province, le PCQ demeure toutefois «marginal».

Malgré tout, la pandémie fait mal aux partis d’oppositions. Quand les gens sont en mode survie, ils n’ont «pas de place», lance Jean-Marc Léger. 

«Et cette opposition est maintenant fragmentée à quatre partis, avec M. Duhaime. Toutes les conditions gagnantes sont là pour la CAQ», dit-il.   

  • Écoutez la chronique politique de Rémi Nadeau, chef du Bureau parlementaire à Québec, sur QUB radio:   


Méthodologie

Sondage web mené du 30 avril au 2 mai 2021 auprès de 1015 Québécois. Les résultats ont été pondérés afin de garantir un échantillon représentatif la population. Un échantillon probabiliste de 1015 répondants aurait une marge d’erreur de +/- 3,1 %, et ce, 19 fois sur 20.


Vous aimeriez vous aussi répondre à des sondages? Inscrivez-vous à LEO, le panel de Léger : https://bit.ly/3raMw62

À VOIR AUSSI...