/weekend
Navigation

Apprendre à mieux gérer ses émotions

Portrait of depressed woman at home
Photo Adobe Stock

Coup d'oeil sur cet article

Si vous êtes de ceux qui vivent de l’anxiété ou qui sont déprimés ou encore facilement irritables, la psychologue Lucie Dufour, souhaite, avec son dernier livre, vous proposer des pistes de solution afin de bien comprendre vos émotions et ainsi, d’apprendre à mieux les gérer.

Nous vivons tous des moments difficiles à un moment ou à un autre. Pour l’auteure et psychologue Lucie Dufour, qui compte 25 ans de pratique, ces passages obligés sont parfois l’occasion de changer ses habitudes et une oppor-tunité de croissance personnelle. Elle a surtout voulu transmettre à ses lecteurs une prise de conscience sur les raisons qui amènent les individus à agir d’une certaine façon. « J’utilise des techniques qui apportent des résultats concrets rapidement », indique Lucie Dufour qui utilise des outils d’intervention découlant d’une intégration de l’approche humaniste, psychodynamique et cognitive behaviorale.

Apprendre à relaxer

Les sources de stress causant l’anxiété sont nombreuses : on pense notamment aux finances personnelles, aux activités professionnelles, aux troubles de santé, aux responsabilités parentales et domestiques. « Lorsqu’une personne se sent menacée, son organisme produit, entre autres, de l’adrénaline et du cortisol, qui mobilisent l’énergie musculaire : la pression sanguine augmente, de même que la tension musculaire, les taux d’oxygène et de sucre dans le sang et la transpiration. Si cela se produit trop souvent ou d’une façon chronique, la maladie apparaît », explique Lucie Dufour, qui précise que le stress chronique peut ajouter au risque cardiaque de ceux qui ont déjà un problème de cholestérol. « Le niveau élevé de cortisol associé à l’état de stress affaiblit le système immunitaire de l’organisme et porte atteinte à la mémoire. »

Pour y remédier, il faut appren-dre à relaxer, même si l’auteur reconnaît que de nos jours, cela est plus facile à dire qu’à faire. Néanmoins, il faut faire l’effort de pratiquer la relaxation ou encore la méditation une quinzaine de minutes, une ou deux fois par jour. Les bienfaits sont nombreux. On peut ainsi parvenir à abaisser le rythme cardiaque et la pression artérielle, en plus de diminuer le diabète adulte ainsi que des désordres thyroïdiens, en plus de ramener à la normale le taux de cholestérol. 

« La relaxation peut faire énormément pour atténuer tous les symptômes de stress : fatigue, irritabilité, maux de tête, insomnie, perte d’intérêt, maux d’estomac, mâchoire serrée, nuque tendue », assure-t-elle.

Pourquoi suis-je anxieux, déprimé et irritable ?<br/>
Lucie Dufour<br/>
Les Éditions Le Dauphin Blanc<br/>
174 pages
Photo courtoisie
Pourquoi suis-je anxieux, déprimé et irritable ?
Lucie Dufour
Les Éditions Le Dauphin Blanc
174 pages

La bienveillance

Faire preuve de bienveillance envers soi-même et autrui est aussi l’une des clés indispensables afin de tendre vers le bien-être tout en améliorant ses relations avec les autres.

« En théorie, tout le monde veut penser aux autres, être gentil, bienveillant, aimer son prochain, alors pourquoi est-ce si difficile de le faire concrètement », fait remarquer la psychologue, qui s’intéresse depuis quelques années aux neurosciences, une technique qui observe l’impact de l’activation du métabolisme et des différentes pensées et émotions sur le fonctionnement des structures du cerveau. Malgré les bonnes intentions, il existe toujours des conflits au travail et des ruptures amoureuses. « Des couples si amoureux au point d’unir leurs vies, finissent par se faire souffrir. » Pourtant, nous cherchons tous le bien-être intérieur, l’amour, le calme et vivre dans une énergie positive. Cela nous garde en santé tout en nous assurant un certain équilibre entre le corps, l’esprit et l’âme.

« Il faut d’abord se connaître et s’aimer soi-même si l’on veut évoluer dans une belle énergie, pouvoir donner à autrui et contribuer au bien-être d’une autre personne », estime-t-elle. D’ailleurs, l’auteure rappelle que les gens heureux donnent plus faci-lement à autrui, ils font preuve de respect, de compréhension et d’empathie pour le bien-être de l’autre, comme pour leurs propres besoins.

L’auteure évoque également l’idée de développer l’estime de soi. 

« Il s’agit de nos compétences à nous calmer, à être créatif et à être persévérant, en dépit des obstacles et des contraintes de la vie », conclut-elle.

Lucie Dufour
Photo courtoisie
Lucie Dufour