/news/coronavirus
Navigation

Vaccination au Québec: au tour des jeunes de montrer leur adhésion

vaccination nuit québec
Photo d'archives

Coup d'oeil sur cet article

Les autorités de santé publique convaincront-elles assez de Québécois de se faire vacciner pour retrouver un semblant de normalité?

• À lire aussi: Les 50-59 ans près de la cible

La question de l’adhésion des Québécois à la vaccination est sur toutes les lèvres depuis quelques jours, alors que les 18 à 35 ans pourront prendre rendez-vous dès cette semaine.

En observant le taux de vaccination des Québécois plus âgés, on constate que les 70 ans et plus ont largement dépassé l’objectif de 75 % nécessaire pour atteindre une éventuelle immunité collective. Chez les 60 à 69 ans, l’adhé-sion semble avoir été un peu moins forte, mais elle dépasse tout de même les 80 %.

Qu’en sera-t-il pour les jeunes? Le ministre de la Santé, Christian Dubé, ne semble pas douter de la relève : «Je suis confiant qu’ils vont nous surprendre positivement avec de très, très bons taux de vaccination», a-t-il dit ce jeudi. Le défi est lancé.

Comprendre la comorbidité

 

Sources : Institut national de santé publique du Québec et MSSS (données du 7 mai, 11 h)

Commentaires

Vous devez être connecté pour commenter. Se connecter

Bienvenue dans la section commentaires! Notre objectif est de créer un espace pour un discours réfléchi et productif. En publiant un commentaire, vous acceptez de vous conformer aux Conditions d'utilisation.