/opinion/blogs/mechantsraisins
Navigation

Nos auteurs

Calice, nouvelle agence à surveiller!

Calice, nouvelle agence à surveiller!
Photo Patrick Désy

Coup d'oeil sur cet article

Avec un blanc de Bordeaux tout en élégance et un succulent rouge de Saint-Joseph, les deux premiers vins de la nouvelle agence Calice qui débarquent en SAQ annoncent de belles découvertes pour les amateurs.

Si vous ne saviez pas déjà, il existe entre 300 et 400 agences promotionnelles de vin au Québec. Si on devait résumer, leur rôle consiste essentiellement à représenter et à faire la promotion des vins des vignerons qui, vous vous en doutez, n’ont pas le temps ni les outils (le système de la SAQ n’est pas le plus simple) pour vendre leurs vins ici. Il y a les grosses boîtes (Charton Hobbs, Dandurand, Sylvestre, etc.), dont certaines sont là depuis aussi longtemps que la création de la SAQ en 1921. Les boîtes moyennes qui sont apparues dans les années 1980 et 1990 (Maître de Chain, Balthazar, RéZin – l’agence qui a inventé la petite pastille apposée sur la bouteille –, Elixir, Céleste Levure...). Puis au début des années 2000 s’opère une petite révolution avec une multiplication impressionnante d’agences: Oenopole, Symbiose, QV, Valmonti, Glou, Olkades... La liste pourrait s’allonger sur plusieurs pages. Mes excuses aux agences que j’ai oubliées. Il y en a beaucoup.

Ultimement, ce qui compte, c’est le plaisir et les choix qui s’offrent à l’amateur. Et c’est précisément le rôle des agences: découvrir pour nous les meilleurs vins de la planète et les pousser en SAQ. Bref, quand je goûte les deux premiers vins de cette nouvelle agence, Calice, il y a de quoi se réjouir!

Buvez moins. Buvez mieux.


Château Closiot 2018, Bordeaux, France 26,00$ - Code SAQ 14682111 – 13% - 1,7 g/L

Ancien relais de Saint-Jacques-de-Compostelle, Closiot a longtemps vendu ses raisins à son illustre voisin, le Château Coutet, premier grand cru classé en 1855 dans l’appellation des grands blancs liquoreux Barsac-Sauternes. Racheté par Jean-Marie Guffens, vinificateur d’exception, le domaine produit aujourd’hui cette cuvée en blanc sec composée 50/50 de sauvignon et de sémillon. Nez élégant de fruits blancs, de fleur et de verveine. Un fruité nourri, une matière serrée, lisse et dotée d’une fraîcheur tonique. Belle persistance. Parfait seul, à l’apéro, il fera merveille avec les poissons en sauce ou le homard.

★★★ $$ 1⁄2


Vignoble De Boisseyt, Les Garipelées 2017, Saint-Joseph, France 43,50$ - Code SAQ 14721685 – 13,5% - 1,6 g/L

De la syrah pulpeuse et sérieuse à la fois. Dix-huit mois de barriques (dont seulement 15% de neuves). Un rouge concentré tout en restant d’une étonnante buvabilité. Tonalités de bleuets, de viande crue et d’épices douces. C’est soyeux, des tanins fins encore granuleux. Bonne amplitude en milieu de bouche. Finale suave, presque riche et bien parfumée. Un rouge sérieux qu’on pourra approcher dès maintenant, mais qui devrait donner le meilleur de lui-même dans 3 ou 4 ans.

★★★ 1⁄2 $$$ 1⁄2

Légende 

★ Correct

★★ Bon

★★★ Très bon

★★★★ Excellent

★★★★★ Exceptionnel 

  • Plus d’étoiles que de dollars: vaut largement son prix. 
  • Autant d’étoiles que de dollars: vaut son prix. 
  • Moins d’étoiles que de dollars: le vin est cher.