/weekend
Navigation

Des podiums de cauchemar

WE 0508 En mode lecture
Photo courtoisie Florida
Olivier Bourdeaut
Aux Éditions Finitude
256 pages

Coup d'oeil sur cet article

On n’a pas été les seuls à avoir adoré En attendant Bojangles, le premier roman de l’écrivain français Olivier Bourdeaut. Et maintenant, on parie qu’on ne sera pas les seuls à apprécier Florida, son troisième roman. 

Après Les enfants sont rois de Delphine de Vigan, qui dénonce l’exploitation commerciale des enfants influenceurs, Olivier Bourdeaut aborde un sujet tout aussi dérangeant : celui des concours de mini-miss aux États-Unis. Alors bienvenue dans le comté de Miami-Dade, en Floride, où les gamines peuvent commencer à compétitionner dès l’âge de trois ans.  

Pour Elizabeth Vernn, dont on pourra lire ici le journal intime, cet enfer réservé aux jolies fillettes ne commencera toutefois qu’à l’âge de sept ans. Cette année-là, en guise de cadeau d’anniversaire, sa mère lui offrira en effet une robe blanche de princesse. À peine l’aura-t-elle enfilée qu’elle participera au premier d’une très longue série de concours. Car il faut savoir que là-bas, il y a des compétitions partout et tout le temps.

La vengeance est un plat qui...

Faux cils, soutiens-gorge rembourrés, séances d’épilation et de maquillage à n’en plus finir, restrictions alimentaires (pour ne surtout pas prendre de poids !), répétitions chaque soir après les devoirs, fins de semaine passées à courir les concours... Rien ne sera épargné à Elizabeth. Tout ça parce que sa mère – la Reine mère, comme elle l’appelle – tient mordicus à la voir un jour monter sur la plus haute marche du podium. Une vraie obsession. 

Mais le rêve de l’une ne sera pas forcément le rêve de l’autre, et, parvenue à l’adolescence, Elizabeth ne songera plus qu’à se venger. Pour y arriver, tous les moyens seront bons.  

Très différent d’En attendant Bojangles, le livre qui a permis à Olivier Bourdeaut de se démarquer sur la scène littéraire, Florida bouscule, fait réfléchir et nous réserve quelques surprises de taille.  

À LIRE AUSSI CETTE SEMAINE

L’énigme de l’anguille et autres bizarreries animales

Lucy Cooke<br/>
aux Éditions Albin Michel<br/>
496 pages
Photo courtoisie
Lucy Cooke
aux Éditions Albin Michel
496 pages

Si on aime les animaux, il ne faut surtout pas passer à côté de ce livre qui nous permet de découvrir autrement l’anguille, le castor, le paresseux, la hyène, la chauve-souris, l’orignal, le manchot, le chimpanzé, la grenouille, le vautour, la cigogne, l’hippopotame et le panda. Tout en y mettant une bonne touche d’humour, la zoologiste britannique Lucy Cooke déboulonne toutes sortes de mythes à leur sujet et sincèrement, c’est captivant !

L’île aux trente cercueils

Maurice Leblanc<br/>
aux Éditions Archipoche<br/>
408 pages
Photo courtoisie
Maurice Leblanc
aux Éditions Archipoche
408 pages

Grâce à la série Lupin diffusée sur Netflix, les aventures d’Arsène Lupin connaissent un énorme regain de popularité. Du coup, on a eu envie de parler de l’un de nos tout premiers romans fétiches, à savoir L’île aux trente cercueils. L’histoire se déroule sur une petite île bretonne frappée par la malédiction et de ce fait, on ne tardera pas à être témoin d’événements horribles que seul ce bon vieil Arsène parviendra peut-être à expliquer. Au risque de se répéter, on a adoré.

1000 pages pour ne plus vous ennuyer aux WC – Tome 2

Collectif<br/>
aux Éditions Hugo<br/>
1008 pages
Photo courtoisie
Collectif
aux Éditions Hugo
1008 pages

Même s’ils ne vont pas le crier sur tous les toits, bien des gens aiment lire aux toilettes. Alors pour les occuper, nous proposons cette énorme brique qui renferme une somme impressionnante d’informations en tous genres, comme les bombes remplies de puces qui ont été envoyées pendant la Seconde Guerre mondiale ou la liste des jours fériés les plus insolites dans le monde. Vraiment, des heures de plaisir en perspective !

Boulangerie végétale

Rodolphe Landemaine<br/>
aux Éditions Marabout<br/>
176 pages
Photo courtoisie
Rodolphe Landemaine
aux Éditions Marabout
176 pages

L’une des rares bonnes choses que la COVID-19 aura apportées, c’est l’envie de cuisiner maison. Même le pain ! Mais grâce à ce livre, on peut aller encore plus loin puisqu’on y explique comment réaliser muffins anglais, baguettes tradition, pains au chocolat, croissants, pain de mie, focaccia, buns, ficelle aux olives, gressins, pain sans gluten, chaussons aux pommes ou brioches au chocolat... Oui, vive les petits-déjeuners !

Frissons garantis

La face nord du cœur<br/>
Dolores Redondo<br/>
Aux Éditions Gallimard<br/>
416 pages
Photo courtoisie
La face nord du cœur
Dolores Redondo
Aux Éditions Gallimard
416 pages

La face nord du cœur

On n’a pas eu la chance de lire la trilogie de la vallée du Baztán, dont tous les tomes ont fait l’objet d’une adaptation cinématographique présentement diffusée sur Netflix. Voilà donc pourquoi on n’avait encore jamais croisé son héroïne, Amaia Salazar. On se rattrape enfin, cet excellent roman indépendant la mettant également en scène.

Sous-inspectrice de la Police forale de Navarre, elle a été invitée à participer à une formation de profileuse à Quantico, dans les bureaux du FBI. Et de ce fait, l’agent Dupree, qui dirige l’un des groupes de travail de terrain du département des sciences comportementales, ne tardera pas à lui proposer d’intégrer son équipe.

Un tueur dans la ville

Depuis quelque temps, sur le territoire américain, il y a en effet un tueur en série qui profite du passage de fortes tempêtes pour massacrer, ni vu ni connu, des familles entières. Les Jones ont ainsi été entièrement rayés de la carte, tout comme les Mason. Pour être honnête, ce tueur maîtrise tellement bien l’art de camoufler ses méfaits que sans le témoignage inopiné d’un gamin de 12 ans, probablement que personne ne se serait douté de son existence.

Lorsque l’ouragan Katrina frappera La Nouvelle-Orléans, Dupree et son équipe auront ainsi toutes les raisons du monde de vouloir l’arrêter au plus vite.