/sports/fighting
Navigation

Saul «Canelo» Alvarez unifie les titres des super-moyens

Coup d'oeil sur cet article

Le boxeur mexicain Saul «Canelo» Alvarez a unifié les titres des super-moyens, samedi soir à Arlington, au Texas, en venant à bout de Billy Joe Saunders par knock-out technique au huitième round d’un combat de 12.

L’Anglais ne s’est jamais levé de son coin pour entamer le neuvième round et l’arbitre a ainsi mis fin au combat, à la suite des recommandations du coin de Saunders (30-1, 14 K.-O.). Ce dernier était incapable de voir de son œil droit, après avoir encaissé un violent coup de la droite d’Alvarez (56-1-2, 38 K.-O.), lors du round précédent. Il s’agissait d’ailleurs de sa première défaite chez les professionnels.

Celui qui s’est ainsi présenté au AT&T Stadium avec le titre WBO des super-moyens a dû céder cette ceinture à «Canelo», devant une foule estimée à un peu plus de 70 000 personnes

En plus d’acquérir ce titre, Alvarez maintient ceux de la WBA, WBC et The Ring.

Le combat s’était amorcé plutôt lentement, alors que les deux hommes se sont étudiés, mais Alvarez a élevé son niveau d’un cran. Du deuxième au quatrième round, le Mexicain de 30 ans s’est montré plus rapide, plus puissant et plus précis que son adversaire.

L’Anglais a ensuite eu un regain d’énergie lors des rounds cinq à sept, ce qui a même semblé débalancer Alvarez.

Il ne reste maintenant plus qu’un titre à acquérir pour «Canelo» dans la catégorie des super-moyens, soit celui de l’IBF, présentement détenu par le boxeur américain Caleb Plant. Tout de suite après le combat, le Mexicain a exigé d’avoir ce combat et d’unifier l’ensemble des titres chez les super-moyens.