/sports/hockey/canadien
Navigation

«Enfin, on peut passer à autre chose» -Jake Evans

Coup d'oeil sur cet article

Ce n’était qu’une question de temps avant que le CH officialise sa participation aux séries. En fait, il aurait fallu un miracle pour que les Flames ou les Canucks parviennent à devancer le Canadien. Malgré tout, un sentiment de soulagement a envahi la troupe de Dominique Ducharme.

• À lire aussi: Le Canadien officiellement en séries

« C’est fantastique. Ça n’allait pas tellement bien ces derniers temps. Mais on voulait bâtir en prévision des séries en allant dans la bonne direction. Enfin, on peut passer à autre chose et simplement nous concentrer sur le dernier match. »

–Jake Evans


Pendant sa convalescence de neuf duels, Paul Byron a été un spectateur attentif. Il a noté une amélioration dans le jeu d’ Evans.

« Il affiche beaucoup plus de confiance. Ça paraît dans son jeu. Jouer avec lui, c’est facile. Il patine très bien, il est agressif sur la rondelle. Avec l’intelligence d’Artturi [Lehkonen] et sa capacité à gagner des batailles, notre trio a pu faire de bonnes choses. »

–Paul Byron


Couvrir Connor McDavid est une mission périlleuse. En raison de son absence prolongée, on aurait pu croire que Byron éprouverait des ennuis face au meilleur pointeur de la LNH.

« Tout au long de la semaine, j’ai travaillé fort. Je ne m’étais pas senti aussi bien depuis un long moment. Parfois, tu espères avoir une soirée facile pour ton retour. Mais ce défi m’a placé dans le même état d’esprit que si j’étais en séries. Je crois qu’on a fait du bon travail contre McDavid. »

–Paul Byron


Jon Merrill et Alexander Romanov ont connu une autre soirée ardue. Les deux défenseurs ne sont manifestement pas faits pour jouer ensemble. D’ailleurs, l’entraîneur-chef par intérim les a séparés à partir de la deuxième période.

« Ils ont connu des moments difficiles. On approchait ce match comme un match numéro 7. On ne voulait pas attendre à mercredi pour nous qualifier. On ne voulait pas donner de chance à personne. »

–Dominique Ducharme