/sports/hockey/canadien
Navigation

Trophée Bill-Masteron: Perry aimerait poursuivre

L’attaquant de 35 ans sait se distinguer dans les moments importants

Sénateurs vs Canadiens
Photo Martin Chevalier À 35 ans, Corey Perry se donne à fond dans le feu de l’action. Thomas Chabot, des Sénateurs, l’a appris à ses dépens récemment au Centre Bell.

Coup d'oeil sur cet article

À 35 ans, Corey Perry n’a pas encore établi ses plans pour la retraite. S’il pouvait entièrement contrôler son destin, le candidat du Canadien à l’obtention du trophée Bill-Masterton prolongerait d’au moins une autre saison sa carrière dans la LNH.

• À lire aussi - Trophée Bill-Masterton: pour l’amour du hockey

« J’aimerais jouer encore l’an prochain, j’ai toujours ce même désir, a dit Perry. Il n’y a pas de doute dans mon esprit que je peux poursuivre ma carrière. Mais on verra. Oui, le jeu a changé. Les joueurs sont plus rapides, plus jeunes, plus forts et ils ont encore plus d’habiletés, mais ça reste du hockey. Il faut être intelligent et apporter des choses à une équipe. »

Perry, qui a signé un contrat d’un an et 750 000 $, s’est avéré un bon investissement pour le CH. 

En 47 matchs cette saison, l’Ontarien a maintenu des statistiques respectables avec 21 points (9 buts, 12 passes) et un dossier de -3. S’il n’a plus sa touche de marqueur de ses grandes saisons avec les Ducks, Perry reste une présence importante devant le filet adverse et un bon meneur au sein de l’équipe.

« On le voit élever son jeu d’un cran dès que le match est sur la ligne, dès qu’il y a un moment important, a rappelé Dominique Ducharme. J’aime aussi sa façon de se comporter dans le vestiaire et sur le banc. Il transmet son calme aussi aux joueurs. Il trouve les bons mots pour guider l’équipe sans en dire trop. Il n’agit pas comme un cheerleader. Quand les gars l’entendent parler, ils savent que c’est important. Il a toujours des mots appropriés. »

Compétiteur dans l’âme

Jake Evans a aussi décrit l’impact positif de Perry cette saison.

« Corey est un véritable pro, c’est un compétiteur dans l’âme, a expliqué le centre de 24 ans. Il donne toujours son 100 %. Il est un peu plus vieux, mais il fonce au filet et il va dans les endroits difficiles. Il a joué tellement de matchs dans la LNH [1092], mais il a encore la même énergie et la même passion. »

À l’image de l’an dernier, Perry pourrait devenir joueur autonome sans compensation à la fin de la prochaine saison. Le marché des joueurs autonomes s’ouvrira le 28 juillet cette année.

Une amende pour Edmundson

Joel Edmundson aura besoin de sortir son chéquier. Le défenseur du Tricolore a reçu une amende de 1000 $ du comité de discipline de la LNH. 

En fin de deuxième période lors du revers de 3 à 2 de samedi à Toronto, Edmundson a fait trébucher d’une manière dangereuse le capitaine des Maple Leafs, John Tavares.

Edmundson n’avait pas écopé de punition pour son geste. 

Les récents gagnants du trophée Bill-Masteron  

Sénateurs vs Canadiens
Photo d'archives
  • 2020 : Bobby Ryan Sénateurs d’Ottawa 
  • 2019 : Robin Lehner Islanders de New York 
  • 2018 : Brian Boyle, Devils du New Jersey 
  • 2017 : Craig Anderson, Sénateurs d’Ottawa 
  • 2016 : Jaromir Jagr, Panthers de la Floride   

Les récents candidats du CH pour le Masterton  

Sénateurs vs Canadiens
Photo d'archives, Martin Chevalier
  • 2020 Shea Weber 
  • 2019Andrew Shaw 
  • 2018Antti Niemi 
  • 2017Paul Byron 
  • 2016Mike Condon   

Les joueurs du CH qui ont gagné le Bill-Masterton  

Sénateurs vs Canadiens
Photo d'archives, Martin Chevalier
  • 2012Max Pacioretty 
  • 2002Saku Koivu  
  • 1979Serge Savard  
  • 1974Henri Richard  
  • 1968Claude Provost  

À VOIR AUSSI...