/portemonnaie
Navigation

Puzzle Medical Devices : révolutionner un domaine qu’on ne connait même pas !

Puzzle Medical Devices : révolutionner un domaine qu’on ne connait même pas !
Crédit photo: Marc-Olivier Bécotte / Crédit montage: Sébastien Dorion

Coup d'oeil sur cet article

Parfois, on a une bonne idée, mais on l’abandonne parce qu’on n’a pas l’expertise pour la déployer. Si ça vous arrive, rappelez-vous que trois étudiants ont récemment inventé la pompe cardiaque la plus sécuritaire au monde. Qu’ils sont parvenus à convaincre des investisseurs, des médecins et même la Food and Drug Administration de les appuyer... Et qu’ils étaient alors âgés entre 23 et 25 ans. 

D’étudiants à entrepreneurs

En 2018, à l’École de technologie supérieure à Montréal, un cours d’entrepreneuriat réunit Jade Doucet-Martineau (étudiante en génie mécanique), François Trudeau (génie de la production automatisée) et Gabriel Georges (médecine). Les étudiants doivent trouver une problématique et y répondre. Gabriel indique recevoir des patients en insuffisance cardiaque avancée et n’avoir aucune solution à leur offrir. 

« Les pompes cardiaques et les transplantations requièrent une chirurgie à cœur ouvert, explique Jade Doucet-Martineau. Certains patients sont trop malades pour une chirurgie aussi invasive et ils reçoivent donc un traitement médical avec un taux de survie d’environ 50 % pendant la première année après le diagnostic. C’est une problématique qui touche des centaines de millions de patients et qui est un problème d’ingénierie, essentiellement. »

S’assoir à la table des grands

Le trio imagine donc une pompe cardiaque nommée ModulHeart. Elle pourrait être implantée de façon minimalement invasive et sauver jusqu’à 250 000 vies par an, en Amérique du Nord seulement ! Seul souci : deux des trois entrepreneurs ne connaissent rien au milieu de la santé...

« La première fois qu’on a rencontré des docteurs, on avait un petit cylindre en plastique dans nos mains. On leur a dit : “Regardez, c’est notre pompe cardiaque ! C’est hot, hein ?” Ils nous ont dit : “Vous reviendrez nous voir quand vous aurez quelque chose de plus concret.” On a dû travailler sur notre crédibilité et déterminer nos objectifs : “OK ! La prochaine fois qu’on va venir vous voir, on aura un prototype fonctionnel qui aura été testé dans un circuit en plastique qui mimique le corps humain”», se rappelle Jade Doucet-Martineau.

Pour savoir comment les fondateurs de Puzzle Medical Devices sont parvenus à non seulement impressionner les médecins, mais à faire leur chemin jusqu’aux États-Unis – en plus d’obtenir une bourse Pierre-Péladeau de 100 000 $ et un financement impressionnant, en pleine pandémie – je vous invite à écouter le troisième épisode du balado Sur un 10 cents.

Chaque jeudi, retrouvez un nouvel épisode du balado Sur un dix cents sur le site du 24 heures.

Suivez-nous sur
les réseaux sociaux