/news/politics
Navigation

Graves allégations: Denis Coderre exclut Ali Nestor de son parti

Ali Nestor fait face à des allégations de voies de fait

Coup d'oeil sur cet article

Denis Coderre a expulsé un conseiller spécial vedette quelques heures après en avoir fait l’embauche en raison de graves allégations provenant de son ex-femme.

Ali Nestor, ancien combattant professionnel en arts martiaux mixtes et en boxe et directeur d’un organisme jeunesse, fait face à des allégations de voies de fait et d’agression sexuelle par son ex-femme, qui a porté plainte contre lui en mars dernier à la police de Repentigny. La plaignante affirme notamment avoir été agrippée par le col et plaquée au mur, selon les informations de TVA Nouvelles.

« Je suis abasourdi. Je sais que des accusations ne sont pas portées, mais il est nécessaire qu’Ali Nestor se retire de notre équipe. Dans tous les cas, la justice doit suivre son cours », a déclaré Denis Coderre vendredi.

L’ex-boxeur Ali Nestor (en avant-plan) était l’un des candidats du chef Denis Coderre (à droite) annoncés vendredi en grande pompe. Il a été expulsé quelques heures plus tard.
Photo Agence QMI, Joël Lemay
L’ex-boxeur Ali Nestor (en avant-plan) était l’un des candidats du chef Denis Coderre (à droite) annoncés vendredi en grande pompe. Il a été expulsé quelques heures plus tard.

« Je sais qu’une plainte a été déposée. Je n’ai aucune déclaration à ce sujet. Si jamais des accusations sont effectivement portées, j’ai l’intention d’exercer mes droits et de me défendre », a déclaré M. Nestor.

Aucune accusation n’a encore été déposée contre Ali Nestor. Il doit comparaître le 26 mai au palais de justice de Joliette.

Le jour même

Denis Coderre avait présenté M. Nestor comme nouveau conseiller spécial en matière de sécurité publique en conférence de presse quelques heures plus tôt.

Le chef d’Ensemble Montréal s’était remis en forme en s’entraînant à la boxe avec lui au cours des dernières années.

« Je l’ai vu s’épanouir, et maintenant, c’est une nouvelle personne », avait souligné M. Nestor lors de son embauche.

Récemment, il affirmait pourtant ne pas vouloir faire le saut en politique.

Mardi, François Legault avait également annoncé que M. Nestor serait fait chevalier de l’Ordre national du Québec au cours d’une cérémonie prévue en juin.

Le c.a. de l’organisme Ali et les Prince*sse*s, dont Nestor est le directeur, n’a pas voulu commenter vendredi.

Denis Coderre a également présenté trois nouvelles candidates vendredi, soit Emilia Tamko, cofondatrice et directrice de l’Université dans la Nature, l’avocate Alba Stella Zúñiga Ramos et la photographe Heidi Hollinger.

– Avec l’Agence QMI et TVA Nouvelles

À VOIR AUSSI...