/world/middleeast
Navigation

Berlin: des manifestations propalestiniennes rassemblent plusieurs milliers de personnes

Coup d'oeil sur cet article

Des manifestations à l’appel de collectifs proPalestiniens ont rassemblé des milliers de personnes à Berlin et dans plusieurs villes allemandes samedi, donnant lieu à des heurts et arrestations, a constaté une journaliste de l’AFP. 

• À lire aussi: [EN IMAGES] Une manifestation propalestinienne rassemble des milliers de personnes à Londres

• À lire aussi: Frappe israélienne sur l’immeuble abritant les médias Al Jazeera et Associated Press à Gaza

• À lire aussi: Gaza: 10 personnes d’une même famille tuées dans une frappe israélienne

Au total, trois rassemblements ont été autorisés dans la capitale allemande pour la seule journée de samedi, sur fond d’escalade militaire entre le Hamas et Israël.

Deux d’entre eux se sont déroulés dans le quartier populaire de Neukölln, dans le sud de la ville.

AFP

À l’appel du collectif « Samidoun » derrière le mot d’ordre « marche du peuple palestinien pour la libération et le retour », plusieurs milliers de personnes se sont rassemblées sur l’Hermannplatz, la place centrale du quartier, brandissant des drapeaux turcs et palestiniens.

Plus de 3 500 personnes étaient présentes, selon la police.

Sur les pancartes des manifestants étaient inscrites des slogans tels que « boycott d’Israël », « libérez Gaza!, ou encore “Sauvez Cheikh Jarrah”, quartier de Jérusalem-Est où des familles palestiniennes sont menacées d’éviction par des colons israéliens.

AFP

Les autorités ont ordonné au bout d’une demi-heure la dispersion du rassemblement, en raison du “non-respect des mesures” de distanciation sociale contre la pandémie de COVID-19, a indiqué la police berlinoise sur Twitter.

Celle-ci a donné lieu à des « agressions contre les forces de l’ordre » et des arrestations, a-t-elle ajouté.

Des projectiles, dont des pancartes, bouteilles, ont notamment été lancés sur les policiers, a constaté une journaliste de l’AFP.

AFP

Plus tôt dans l’après-midi, une première manifestation d’une centaine de personnes s’était déroulée dans le calme, selon les médias allemands.

Un troisième rassemblement a eu lieu dans le quartier de Kreuzberg (sud), rassemblant plusieurs centaines de personnes.

Des appels à manifester ont été également lancés dans d’autres grandes villes allemandes, comme Cologne, Leipzig ou Hambourg, où plusieurs centaines de personnes se sont réunies, selon la presse allemande.

À Francfort, un rassemblement propalestinien et une manifestation en faveur d’Israël se tenaient simultanément à quelques mètres de distance, séparés par un cordon policier, a constaté un journaliste de l’AFP.

AFP

Ces mobilisations interviennent sur fond d’escalade militaire ces derniers jours entre Israël et le mouvement palestinien Hamas, dans et autour de la bande de Gaza, et de violences dans des villes israéliennes mixtes arabes et juives.

Face à ce regain de tension, les autorités allemandes craignent une montée de l’antisémitisme dans le pays, alors que mardi soir, des drapeaux de l’État hébreu ont été brulés devant deux synagogues, à Bonn et à Münster.