/news/society
Navigation

Des milliers de manifestants en soutien à la Palestine à Montréal

Quatre personnes ont été arrêtées durant cette regroupement plutôt pacifique

Coup d'oeil sur cet article

Au moins 3000 personnes se sont réunies devant le consulat général d’Israël, samedi après-midi, à Westmount, pour montrer leur solidarité envers les Palestiniens qui vivent de violents conflits avec l’armée israélienne.

• À lire aussi: Frappe israélienne sur l’immeuble abritant les médias Al Jazeera et Associated Press à Gaza

• À lire aussi: Berlin: des manifestations propalestiniennes rassemblent plusieurs milliers de personnes

• À lire aussi: France: manifestations propalestiniennes dans plusieurs villes

« Free Palestine », « Israël assassine les enfants de la Palestine », « Cessez l’occupation », scandaient les manifestants qui ont dénoncé les violences subies par Gaza durant la dernière semaine.

Une manifestation pour soutenir les Palestiniens a réuni environ 3000 personnes, samedi, sur l’île de Montréal.
Photo Agence QMI, Thierry Laforce
Une manifestation pour soutenir les Palestiniens a réuni environ 3000 personnes, samedi, sur l’île de Montréal.

Ce rassemblement était organisé pour dénoncer l’escalade militaire des derniers jours entre Israël et le mouvement palestinien Hamas. Au cours de la dernière semaine, l’armée israélienne a renouvelé ses raids aériens et ses tirs d’artillerie sur la bande de Gaza, très peuplée. 

Un récent bilan des autorités palestiniennes fait état de 139 morts, dont 39 enfants et 1000 blessés. 

Photo Agence QMI, Thierry Laforce

Les manifestants ne sont pas passés inaperçus samedi sur l’île de Montréal. Ils ont allumé des fumigènes aux couleurs du drapeau de la Palestine. Ils ont aussi fait exploser des feux d’artifice. Des adultes, des ados et même des enfants se sont réunis sans véritable débordement. 

Haute surveillance

« Il y a eu quatre arrestations en tout [...]. Il y a eu aussi au moins deux interpellations. Une pour usage de feux d’artifice et une autre pour avoir craché vers des policiers », a confirmé la porte-parole du Service de police de la Ville de Montréal (SPVM) Caroline Chèvrefils. 

Selon nos informations, une vitrine du consulat général d’Israël a aussi été fracassée. 

Une vitrine du consulat général d’Israël a été fracassée. De plus, la police a procédé à l’arrestation de quatre personnes.
Photo tirée de Snapchat
Une vitrine du consulat général d’Israël a été fracassée. De plus, la police a procédé à l’arrestation de quatre personnes.

Après cet événement, la manifestation s’est déroulée sous haute surveillance policière. 

Le cortège s’est ensuite déplacé vers la Place du Canada, entre les rues Peel et de la Cathédrale. 

L’événement devait se terminer aux alentours de 15 h. Toutefois, une centaine de personnes sillonnaient toujours les rues de Montréal en fin de journée. Les policiers ont finalement encerclé les manifestants, qui se sont dispersés vers 19 h 15. 

Photo Agence QMI, Thierry Laforce

Somme toute, le SPVM affirme que la manifestation était pacifique en début d’après-midi. 

« Mis à part l’événement au consulat, ça s’est bien déroulé », mentionne brièvement l’agent Raphaël Bergeron. 

Photo Agence QMI, Thierry Laforce

La paix

« Pas besoin d’être musulman pour soutenir la Palestine, faut juste que tu sois un humain », croit Farah Achour, une manifestante de 32 ans rencontrée sur place. 

Photo Agence QMI, Thierry Laforce

« Le deux poids deux mesures ne fonctionne plus, il faut qu’il y ait une paix et une égalité entre les chrétiens, les juifs et les musulmans », a souligné un autre manifestant en entrevue avec LCN.

– Avec l’Agence QMI