/news/currentevents
Navigation

Heurtée par un camion à ordures à une intersection «très dangereuse»

Heurtée par un camion à ordures à une intersection «très dangereuse»
MAXIME DELAND/AGENCE QMI

Coup d'oeil sur cet article

Une femme de 74 ans a perdu la vie après avoir été heurtée par un camion à ordures à une intersection «très problématique et dangereuse» de l’est de Montréal, lundi midi.

La collision est survenue vers 12 h 25, à l’angle de l’avenue Souligny et de la rue Honoré-Beaugrand, dans l’arrondissement de Mercier-Hochelaga-Maisonneuve.

Heurtée par un camion à ordures à une intersection «très dangereuse»
MAXIME DELAND/AGENCE QMI

Selon les autorités, le camion et la piétonne circulaient tous les deux en direction sud sur la rue Honoré-Beaugrand.

Une fois arrivé à l’intersection de l’avenue Souligny, le chauffeur du poids lourd aurait effectué un virage à droite et n’aurait pas aperçu la femme qui traversait au même moment.

Heurtée par un camion à ordures à une intersection «très dangereuse»
MAXIME DELAND/AGENCE QMI

Selon toute vraisemblance, le chauffeur n’aurait pas eu connaissance qu’il venait de rouler sur la victime. Il a immobilisé son camion plusieurs centaines de mètres plus loin, possiblement après avoir été interpellé par d’autres automobilistes.

La piétonne a été transportée à l’hôpital pour traiter de graves blessures. Dans un état critique, c'est mardi matin que son décès a été constaté.

Heurtée par un camion à ordures à une intersection «très dangereuse»
MAXIME DELAND/AGENCE QMI

Quant au chauffeur du camion à ordures, un homme de 60 ans, il n’a pas été blessé, mais a dû être traité pour un choc nerveux.

Selon plusieurs résidents du secteur, cette vaste intersection entrecoupée d’une voie ferrée est extrêmement dangereuse, non seulement pour les piétons, mais pour les automobilistes aussi.

Heurtée par un camion à ordures à une intersection «très dangereuse»
MAXIME DELAND/AGENCE QMI

Aucun feu de circulation ne s’y trouve. On retrouve seulement des arrêts obligatoires aux quatre coins.

«Ça fait depuis 2012 que je me plains de cette intersection, mais il n’y a personne qui réagit», a déploré une voisine, qui a préféré taire son identité.

«C’est plate parce que ça va prendre un mort pour que les choses bougent», a ajouté la femme.

Un peu plus loin, un autre voisin abondait dans le même sens. «C’est l’enfer comme intersection. Il n’y a pas si longtemps, je suis venu bien près de me faire happer par une voiture. Elle m’a frôlé! Et j’ai déjà eu un accident d’auto ici parce que c’est difficile pour ceux qui ne connaissent pas le secteur de savoir qui a la priorité de passage», a-t-il déploré.

Heurtée par un camion à ordures à une intersection «très dangereuse»
MAXIME DELAND/AGENCE QMI

La scène d’accident a été protégée par un périmètre de sécurité durant quelques heures, le temps de permettre aux spécialistes en enquête collision de la police de Montréal de faire leur travail.