/sports/hockey
Navigation

Les Canucks font de la place aux jeunes

Les Canucks font de la place aux jeunes
AFP

Coup d'oeil sur cet article

Pendant que la planète hockey s’est déjà tournée vers les séries éliminatoires de la Ligue nationale de hockey (LNH), les Canucks de Vancouver, qui doivent encore terminer la saison régulière, se tournent vers l’avenir. 

• À lire aussi: Le compteur de McDavid s’arrête à 105

• À lire aussi: Price devant le filet du Rocket

Parmi toutes les éclosions de COVID-19 ayant frappé le circuit, celle des Canucks a eu le plus de répercussions. En effet, il n’était plus possible pour la LNH de remanier le calendrier sans l’allonger.

Étant déjà éliminés, les Canucks ont ainsi décidé de donner un peu d’expérience à de jeunes joueurs de l’organisation. Jonah Gadjovich est conséquemment devenu dimanche le septième hockeyeur de l’organisation à vivre son baptême dans la LNH cette saison.

Du positif

Choix de deuxième tour des Canucks au repêchage de 2017, Gadjovich a inscrit 15 buts en 19 matchs dans la Ligue américaine cette saison. Son premier match dans la LNH a toutefois plutôt été marqué par sa volonté de défendre son coéquipier Matthew Highmore, durement plaqué par Connor Mackey.

La recrue a ainsi écopé de 17 minutes de pénalité, n’étant utilisée que pendant 4 min 55 s. Mais l’entraîneur-chef Travis Green avait de bons mots pour l’athlète de 22 ans après la rencontre, que les Flames de Calgary ont remportée 6 à 5 en prolongation.

«Chaque fois que vous faites quelque chose comme ça, que ce soit votre premier ou 1000e match, vos coéquipiers le remarquent certainement et pour un jeune homme de faire ça, c'était impressionnant», a analysé le pilote en vidéoconférence.

Un souvenir impérissable

Bien heureux de cette expérience, le principal intéressé sait toutefois qu’il devra faire mieux sur la glace. En effet, il a été blanchi et a commis un revirement qui a été à l’origine du premier but de la rencontre. Mais le moment restera malgré tout gravé dans sa mémoire.

«Ce fut une expérience formidable pour moi, a-t-il déclaré. Je n’ai pas joué de mon mieux; j'aurais pu être bien meilleur et je devais être bien meilleur pour mériter plus de temps sur la glace. Mais j'ai tout donné.»

Et même s’il n’a pas joué beaucoup, il a adoré voir ses coéquipiers effacer un retard de quatre buts en troisième période pour forcer la tenue d’une période supplémentaire.

«Quand je suis sorti du banc des pénalités et que nous avons commencé à marquer quelques buts, j’étais super excité. Les gars bourdonnaient et j’étais comme une meneuse de claques sur le banc. J'étais si heureux de nous voir marquer. C'était amusant à regarder.»

Les Canucks et les Flames se retrouveront à nouveau mardi après-midi, et selon le réseau Sportsnet, William Lockwood devrait devenir le huitième espoir à effectuer ses débuts pour les Canucks cette année.