/sports/baseball
Navigation

Les Dodgers confirment l’embauche d’Albert Pujols

Les Dodgers confirment l’embauche d’Albert Pujols
Photo AFP

Coup d'oeil sur cet article

Albert Pujols poursuivra sa carrière à Los Angeles, mais dans l’uniforme des Dodgers plutôt que dans celui des Angels.

C’est ce que sa nouvelle organisation a confirmé, lundi, quelques jours après que l’information eut été rapportée par le quotidien «Los Angeles Times». Il a signé une entente d’une saison.

«Je suis ici pour faire tout ce qu’on me demandera, a dit Pujols d’entrée de jeu, lors de sa conférence de presse. Je suis excité d’avoir cette opportunité et de porter cet uniforme. C’est un bon groupe de gars et ils me font déjà sentir comme chez moi.»

«J’ai hâte d’entamer ce prochain chapitre de ma carrière, en espérant pouvoir aider l’organisation à gagner un autre championnat.»

Si Pujols n’est pas amer envers l’organisation des Angels, il a toutefois réfuté que son temps de jeu était la cause de sa séparation avec son ancienne équipe.

«Laissez-moi vous dire quelque chose. Mon objectif dans les deux dernières années n’a jamais été d’être un joueur de premier but à temps plein, a-t-il ajouté. J’ai dit durant le camp d’entraînement que j’allais accepter leur plan à mon endroit, peu importe ce qu’il était. Ils ont pris cette décision, une décision financière. Je la comprends et je ne leur en veux pas. J’ai eu une conversation avec moi et tout a fini là. Je me tourne vers le futur.»

Pas question de retraite

Pujols avait été libéré par les Angels le 6 mai, lui qui en était à la dernière campagne d’un contrat de 10 ans et de 253 millions $. En 24 matchs cette année, il a frappé cinq circuits, tout en montrant une faible moyenne au bâton de ,198.

Aujourd’hui âgé de 41 ans, Pujols occupe la cinquième place dans l’histoire du baseball majeur au chapitre des circuits, avec 667. Malgré son âge, il ne considère pas prendre sa retraite dans un avenir rapproché.

«Je ne ferai pas de commentaires à ce sujet. Je l’ai dit lors du camp d’entraînement et je continuerai de le dire jusqu’à la fin de la saison, a clamé Pujols. Je sens que j’ai encore du gaz dans le réservoir.»

Le Dominicain a disputé 11 saisons avec les Cardinals de St. Louis pour amorcer sa carrière et les 10 suivantes avec les Angels. Il a été nommé trois fois joueur par excellence de la Ligue nationale.

Par ailleurs, le mythique numéro 5 de Pujols est déjà porté par le joueur d’arrêt-court Corey Seager chez les Dodgers. L’homme de 41 ans a donc choisi de porter le numéro 55. Le Québécois Russell Martin est le dernier joueur à avoir arborer ce chandail, au cours de la saison 2019.