/news/education
Navigation

Le personnel de soutien scolaire annonce une autre grève pour les 2 et 3 juin

Coup d'oeil sur cet article

Après un premier débrayage début mai, la Fédération du personnel de soutien scolaire (FPSS-CSQ) annonce une autre grève de ses 33 000 membres pour les 2 et 3 juin. 

• À lire aussi - Grève dans les cégeps: du stress supplémentaire pour les étudiants

L’offre patronale est jugée en deçà des attentes du syndicat qui préfère accentuer la pression sur le gouvernement Legault.

«Malheureusement, les augmentations salariales de 8 % prétendues par le gouvernement n'existent pas. En réalité, ce qui est proposé par la partie patronale, c'est 5 % d'augmentation sur trois ans accompagnés de montants forfaitaires», a indiqué mardi Éric Pronovost, président de la FPSS-CSQ, dans un communiqué.

Pour le 2 juin, ce sont les conducteurs d’autobus de la Commission scolaire Eastern Townships qui seront en arrêt de travail jusqu’à midi.

Le personnel de soutien francophone sera en grève le lendemain jusqu’à midi, alors que le personnel anglophone prendra, lui, le relais de la contestation de midi à 20 h.

Avant de mettre à exécution sa menace de grève, la Fédération affiliée à la CSQ avait laissé planer l’éventualité de surseoir au débrayage, en provoquant un blitz de négociations dans l’espoir de parvenir à une entente «satisfaisante» avec le gouvernement.

Les négociations ont toutefois achoppé sur plusieurs questions restées en litige, notamment la valorisation salariale et la précarité d’emploi.

À VOIR AUSSI...