/finance
Navigation

Le seuil symbolique des 100 000 véhicules électriques est franchi

Coup d'oeil sur cet article

Le Québec a officiellement dépassé le cap des 100 000 véhicules électriques (et hybrides rechargeables) sur les routes, a appris Le Journal.

Au 30 avril dernier, plus de 102 380 véhicules légers et 186 véhicules lourds électriques étaient immatriculés au Québec, pour un total de 102 566. 

« Le chemin vers 2030 est bien entamé et nous sommes confiants de réussir notre transition énergétique en matière de transport », a salué Jonatan Julien, ministre de l’Énergie et des Ressources naturelles. 

Près de la moitié des véhicules électriques au pays sont au Québec (45 %), même si le parc automobile québécois ne représente que 23 % de l’ensemble du parc de véhicules canadien.

Québec souligne que la part de marché des véhicules électriques dans les ventes de véhicules neufs est passée de 0,7 %, en 2015, à près de 7 %, l’an dernier.

Objectif 1,5 million

Dans son Plan pour une économie verte 2030 (PEV 2030), le gouvernement Legault vise 1,5 million de véhicules électriques sur nos routes en 2030, soit environ 30 % du parc automobile. 

« Les émissions provenant du secteur des transports devront s’inscrire nettement à la baisse si on veut atteindre nos objectifs climatiques. L’électrification est une des voies pour y arriver », a ajouté Benoit Charette, ministre de l’Environnement et de la Lutte contre les changements climatiques. 

Pour y arriver, plus de 1,3 milliard de dollars pour l’électrification des véhicules légers et 225 millions de dollars pour des mesures d’électrification des camions et des parcs de véhicules commerciaux sont mis sur la table. 

Québec offre un rabais de 8000 dollars pour les véhicules neufs 100 % électriques de moins de 60 000 dollars, auquel s’ajoute le 5000 dollars du fédéral, pour un total de 13 000 dollars.