/sports/racing
Navigation

Grand Prix de Monaco: un circuit de pilote

Les plus grands champions se sont démarqués dans les rues de Monaco

Coup d'oeil sur cet article

C’est la course que tout pilote rêve de gagner. Le Grand Prix de Monaco, qui sera disputé dimanche, retrouve sa place au sein du calendrier après une absence d’un an en raison de la pandémie.

• À lire aussi: Grand Prix de Monaco: Lourde commande pour Lance Stroll

• À lire aussi: La proximité de Coderre avec la F1 inquiète Plante

• À lire aussi: Denis Coderre a fait jouer ses contacts pour la F1

Cette épreuve mythique a beau défier toutes les conventions et les normes de sécurité, on ne peut se passer d’elle. Que serait la Formule 1 sans Monaco ? Que serait la Formule 1 sans Ferrari ? Ces associations sont incontournables.

Compter sur la meilleure voiture du plateau est certes un gage de succès, mais à Monaco, le talent peut aussi faire la différence.

Les plus grands champions ont fait des rues de la principauté un véritable terrain de jeu. À cet égard, doit-on vraiment se surprendre que le record de victoires au Grand Prix de Monaco appartienne à un certain Ayrton Senna ?

Le Brésilien, que plusieurs décrivent comme le plus grand pilote de tous les temps, revendique six victoires, ce qu’aucun autre n’a réalisé jusqu’à présent.

Ayrton Senna, en 1984, dans la courbe numéro 3 du circuit de Monaco.
Photo d’archives
Ayrton Senna, en 1984, dans la courbe numéro 3 du circuit de Monaco.

Magistral sous la pluie

C’est d’ailleurs à Monaco que Senna s’est fait un nom quand, au volant d’une modeste Toleman, sous la pluie, il s’est classé deuxième dans une fin de course controversée où Alain Prost a été déclaré vainqueur, en 1984.

« Un champion est né », pouvait-on lire dans les différents médias. Ils ont vu juste. Parmi ceux qui ont gagné au moins trois fois le Grand Prix de Monaco, Stirling Moss est le seul à ne pas avoir été titré en F1.

Pour les nostalgiques, notons aussi que le Québécois Gilles Villeneuve a remporté, à Monaco, la cinquième de ses six victoires en F1. Au volant de l’une des pires Ferrari engagées au Championnat du monde en 1981.

Tradition oblige

Le Grand Prix de Monaco est un événement hors norme. Ainsi, comme le veut la tradition, les deux premières séances d’essais libres ont lieu le jeudi plutôt que le vendredi. 

À la différence que cette année, ces deux séances ont été écourtées de 30 minutes.

« Une heure de moins en piste va faire une énorme différence, a fait savoir Lewis Hamilton. Surtout à Monaco. »

Des spectateurs sur le site

Monaco sera la première étape de la saison 2021 à accueillir autant de spectateurs. Ils seront en effet 7500 à occuper les tribunes sur le site dimanche. Mais à certaines conditions. 

Chaque amateur aura auparavant passé un test de la COVID-19 dont le résultat devra être négatif. Les résidents et salariés de la principauté sont toutefois dispensés de cette restriction.

À Barcelone, en Espagne, le 9 mai, ils étaient à peine un millier à avoir été autorisés à se présenter sur le site. Plus tôt à Imola, en Italie, et à Portimão, au Portugal, les deux courses avaient été présentées à huis clos.

L’écurie Williams va vivre à Monaco son 750e Grand Prix en F1. Pour souligner cet anniversaire, l’organisation britannique, jadis une des puissances du plateau, arborera une livrée particulière pour rendre hommage à son héritage.

Vainqueurs multiples au Grand Prix de Monaco 

Ayrton Senna (BRÉ) 

  • 6 victoires  
  • Années : 1987, 1989, 1990, 1991, 1992 et 1993  

Graham Hill (G.-B.) 

  • 5 victoires 
  • Années : 1963, 1964, 1965, 1968 et 1969  

Michael Schumacher (ALL)  

  • 5 victoires 
  • Années : 1994, 1995, 1997, 1999 et 2001  

Alain Prost (FRA)  

  • 4 victoires 
  • Années : 1984, 1985, 1986 et 1988  

Stirling Moss (G.-B.) 

  • 3 victoires 
  • Années : 1956, 1960 et 1961  

Jackie Stewart (G.-B.) 

  • 3 victoires 
  • Années : 1966, 1971 et 1973  

Nico Rosberg (ALL) 

  • 3 victoires 
  • Années : 2013, 2014 et 2015  

Lewis Hamilton (G.-B.)  

  • 3 victoires 
  • Années : 2008, 2016 et 2019  

Juan Manuel Fangio (ARG) 

  • 2 victoires 
  • Années : 1950 et 1957  

Maurice Trintignant (FRA) 

  • 2 victoires 
  • Années : 1955 et 1958  

Niki Lauda (AUT) 

  • 2 victoires 
  • Années : 1975 et 1976  

Jody Sheckter (AFR) 

  • 2 victoires 
  • Années : 1977 et 1979  

David Couthard (G.-B.) 

  • 2 victoires 
  • Années : 2000 et 2002  

Fernando Alonso (ESP) 

  • 2 victoires 
  • Années : 2006 et 2007  

Mark Webber (AUS) 

  • 2 victoires 
  • Années : 2010 et 2012  

Sebastian Vettel (ALL) 

  • 2 victoires 
  • Années : 2011 et 2017  

Recherche : Louis Butcher

Source : formula1.com

À VOIR AUSSI